Passer au contenu principal

Une smala frenchie sur la route de Kerouac

Avec leurs quatre enfants, Pauline Guéna et Guillaume Binet ont avalé 40'000 kilomètres à la rencontre de 26 écrivains américains. Mieux qu’un safari.

Hemingway décrétait qu’écrire, c’était simplement coller son fond de pantalon au fond de sa chaise. Pauline Guéna et Guillaume Binet sont allés chercher ses compatriotes écrivains.
Hemingway décrétait qu’écrire, c’était simplement coller son fond de pantalon au fond de sa chaise. Pauline Guéna et Guillaume Binet sont allés chercher ses compatriotes écrivains.
GUILLAUME BINET

Après un an de route, leur journal de bord, L’Amérique des écrivains, tient de l’album de famille et de l’encyclopédie littéraire. Pendant un an, la romancière Pauline Guéna et son compagnon photojournaliste, Guillaume Binet, la quarantaine, ont cavalé aux Etats-Unis avec leur jeune marmaille, Nine, Colette, Arsène et Joseph, de 2 à 11 ans. Des sauvages Adirondacks de Russell Banks au macadam de Brooklyn de Paul Auster, une odyssée excentrique s’est esquissée. Elle raconte.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.