Sur les traces de la licorne

Bande dessinéeL'écrivain Eugène et le dessinateur Gilles-Emmanuel Fiaux livrent le récit d'une quête de l'animal mythique qui démarre au Palais de Rumine, à Lausanne.

Une partie de la bande-dessinée

Une partie de la bande-dessinée "La chasse à la licorne" se passe dans le Musée de zoologie à Lausanne Image: GILLES-EMMANUEL FIAUX

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La cryptozoologie répertorie les espèces prétendument légendaires qui se sont un jour révélées bien réelles. Tel le varan de Komodo, attrapé au début du XXe siècle seulement. Les archives de cette très sérieuse discipline ont été déposées au Musée de zoologie de Lausanne en 1999.

Se frottant pour la première fois au genre de la BD, l’écrivain Eugène a imaginé sur cette base une chasse à la licorne impliquant un Yankee, un grand-père obsédé par l’animal mythique et sa petite-fille, du Texas aux îles Eoliennes, en passant bien sûr par le musée lausannois.

Gilles-Emmanuel Fiaux, qui dessine dans les tribunaux pour 24 heures, restitue les couloirs familiers du Palais de Rumine et le fameux requin blanc du musée. Son trait mène aussi, égrenant les styles, dans l’antre de la licorne…


La chasse à la licorne Eugène et Gilles-Emmanuel Fiaux Ed. La Maison Rose, 95 p.
Expo des planches originales au Musée de zoologie jusqu’au 17 sept. Rencontre avec les auteurs au musée ce jeudi, de 15 h à 17 h 30. www.bdfil.ch

(24 heures)

Créé: 13.09.2017, 18h02

Elodie, l'héroïne de l'histoire, se balade également la nuit dans le Palais de Rumine. Avec son grand-père, elle semble poursuivre une bien étrange quête... (Image: GILLES-EMMANUEL FIAUX)

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Soumise au vote populaire le 4 mars prochain, l'initiative «No Billag» vise à supprimer la redevance radio et télévision. Si tel devait être le cas, la RTS fermerait boutique, selon son directeur, publié le 22 novembre 2017
Plus...