Passer au contenu principal

Vialatte peut enfin s'asseoir à la table des grands

Reparution, 44 ans après sa mort, d’un beau texte autobiographique de l’auteur des «Fruits du Congo».

Alexandre Vialatte, dans les années cinquante.
Alexandre Vialatte, dans les années cinquante.
AFP

L’ouvrage s’annonce comme un roman, mais se faufile en jolis zigzags à la manière des contes et porte un titre bucolique: La maison du joueur de flûte. Alexandre Vialatte (1901-1971) l’a écrit durant la Seconde Guerre mondiale, mais il ne sera publié qu’en 1986, quinze ans après sa mort par le cancer à Paris.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.