Mali: Djenné, patrimoine mondial en péril

UNESCOL'Unesco a aussi inscrit la ville ancienne de Chakhrisabz en Ouzbékistan.

La mosquée de Djenné, dans la Ville ancienne, au Mali en 2007.

La mosquée de Djenné, dans la Ville ancienne, au Mali en 2007. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'Unesco a inscrit mercredi sur la liste du patrimoine mondial en péril les sites des Villes anciennes de Djenné, au Mali, et de Chakhrisabz, en Ouzbékistan, mais en a retiré celui de Mtskheta (Géorgie).

Au sujet de Djenné, le Comité du patrimoine mondial réuni à Istanbul a exprimé «sa préoccupation» en raison de sa situation «dans une région affectée par l'insécurité», le Mali étant aux prises avec une insurrection des groupes islamistes radicaux Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) et Ansar Dine.

Il estime que «ce contexte ne permet pas de lutter contre les menaces qui affectent le site, notamment la détérioration des matériaux dans la ville historique, la pression urbaine et l'érosion des sites archéologiques».

Le site malien avait été inscrit en 1988 sur la Liste du patrimoine mondial.

Commerce transsaharien de l'or

Le patrimoine mondial est attaqué «du Mali au Yémen», «c'est une arme de guerre», avait dit Irina Bokova, la directrice générale de l'Unesco, en ouvrant dimanche cette 10e session du Comité du patrimoine mondial.

Habité depuis 250 av. J.-C., le site des Villes anciennes de Djenné s'est développé, devenant un marché et une ville importante pour le commerce transsaharien de l'or. Aux XVe et XVIe siècles, la ville a été un foyer de diffusion de l'islam. Ses maisons traditionnelles, dont près de 2.000 ont été préservées, sont bâties sur de petites collines et adaptées aux inondations saisonnières.

L'inscription d'un site sur la liste des sites en péril permet d'encourager la prise de mesures destinées à protéger le bien en question.

Le Comité a également placé Chakhrisabz, dans le sud de l'Ouzbékistan, sur cette liste «en raison du sur-développement des infrastructures touristiques sur le site».

Immeubles modernes

La ville recèle une collection inégalée de bâtiments à caractère religieux ou laïc construits sous l'empire de Tamerlan, guerrier turco-monghol du XIVe siècle.

La destruction de bâtiments dans le centre du site et la construction d'immeubles modernes, notamment des hôtels, ont «modifié de manière irréversible l'apparence de la Chakhrisabz historique», estime le Comité, réclamant une mission pour évaluer les dégâts et proposer des mesures correctrices. Le site était entré au patrimoine mondial en 2000.

En revanche, le même Comité a décidé de retirer les Monuments historiques de Mtskheta, en Géorgie, de la liste sur laquelle il figurait depuis 2009.

Dans sa décision, le Comité a considéré que les efforts déployés par la Géorgie pour améliorer le système de protection et de gestion de ce site justifiaient un tel retrait.

4000 ans d'art et de culture

Celui-ci avait été inscrit sur la liste du patrimoine mondial en péril en raison notamment des détériorations des pierres et des fresques dues aux travaux réalisés dans les bâtiments. Il y avait été maintenu du fait d'un développement urbain incontrôlé.

Le site est constitué de trois ensembles religieux médiévaux, le monastère de Djvari, la cathédrale Svetitstkhoveli et le monastère Samtavro, et de vestiges archéologiques d'une grande importance qui témoignent du haut niveau de l'art et de la culture de la Géorgie pendant près de quatre millénaires.

La 40e session du Comité du patrimoine mondial doit se poursuivre jusqu'au 20 juillet. Elle doit également permettre d'ajouter de nouveaux sites sur la liste du patrimoine mondial de l'humanité. (afp/nxp)

Créé: 13.07.2016, 23h42

Galerie photo

En images: les sites naturels de l'UNESCO menacés

En images: les sites naturels de l'UNESCO menacés La moitié des sites du patrimoine mondial naturel sont menacés par des activités telles que l'exploration pétrolière et minière ou la déforestation. En voici quelques uns.

Articles en relation

L'Unesco se réunit à Istanbul sur le patrimoine

Turquie Au cours de la session de l'Unesco, 29 sites espèrent faire leur entrée sur la liste du patrimoine, qui comprend 1031 sites de 163 pays. Plus...

Pour une candidature immédiate de la ligne du Gothard

Patrimoine mondial L'association Patrimoine suisse ne veut pas attendre 2025 pour lancer la candidature de la ligne de faîte du tunnel au patrimoine mondial de l'UNESCO. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...