Manara a percé le mystère de l’abominable homme des neiges

Bande dessinéeBelle réédition de deux histoires du maître italien, bien avant «Le déclic».

A travers cette vision, le personnage principal de «L’homme des neiges» commence à faire le lien entre les moines bouddhistes et les créatures tout en poil.

A travers cette vision, le personnage principal de «L’homme des neiges» commence à faire le lien entre les moines bouddhistes et les créatures tout en poil. Image: MANARA/ GLENAT

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’homme des neiges, paru en 1979, est le premier album signé Milo Manara en français. Le voici heureusement réédité avec L’homme de papier (1982). Sur un scénario d’Alfredo Castelli, celui qui n’est pas encore le chantre de l’érotisme fait voyager ses lecteurs au Tibet.

Les trois premiers albums du Jonathan de Cosey sont déjà sortis. Et les deux auteurs rament pour trouver de la doc. «A l’époque, Internet n’existait pas, éclaire Manara dans la préface, et dégoter de l’iconographie sur les monastères tibétains ne fut pas chose facile.» Pour rester du côté des lamas en lévitation, Tintin au Tibet, avec Foudre Bénie et le yéti de Tchang, remonte à 1960.

Le migou

Castelli et Manara avancent une explication assez vertigineuse pour expliquer la présence du migou en ces contrées reculées. Ils affirment même qu’il n’est pas seul… Leur intuition emprunte les voies escarpées de la grande mystique. Le dessin réaliste, avec des ombres en hachures, séduit et, dans les tons, on retrouve ceux de Cosey. Le découpage est inventif: de la très belle ouvrage.

Quant à L’homme de papier, c’est un western assez spécial. «Un Ouest allégorique, peuplé de personnages étranges et désarmés, qui n’auront jamais à dégainer leur six-coups», selon Manara. On y respire l’atmosphère de Giuseppe Bergman. Et l’on y pressent la passion à venir du dessinateur – ici aussi scénariste – pour le corps des femmes à travers celui d’une Indienne, sauvage à croquer. (24 heures)

Créé: 18.07.2016, 11h07

A lire

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

La drague au parlement fédéral (paru le 16 décembre 2017)
(Image: Valott) Plus...