Passer au contenu principal

Marie-Thérèse, une étoile parmi des drones dressés

Après Genève, le nouveau spectacle du Cirque Knie arrive en terres vaudoises. «Formidable!» marie allègrement numéros classiques et nouvelles technologies. Critique

Genève, le 24 aout 2018. Photos de la première représentation du Cirque Knie 2018, sur la Plaine de Plainpalais. © Magali Girardin.
Genève, le 24 aout 2018. Photos de la première représentation du Cirque Knie 2018, sur la Plaine de Plainpalais. © Magali Girardin.
Genève, le 24 aout 2018. Photos de la première représentation du Cirque Knie 2018, sur la Plaine de Plainpalais. © Magali Girardin
Genève, le 24 aout 2018. Photos de la première représentation du Cirque Knie 2018, sur la Plaine de Plainpalais. © Magali Girardin
Genève, le 24 aout 2018. Photos de la première représentation du Cirque Knie 2018, sur la Plaine de Plainpalais. © Magali Girardin
Genève, le 24 aout 2018. Photos de la première représentation du Cirque Knie 2018, sur la Plaine de Plainpalais. © Magali Girardin
1 / 30

Marie-Thérèse Porchet? Mais non! Marie-Thérèse Poppins!» Et voilà notre persifleuse dame de Gland qui atterrit sur la piste comme une comète, dans un grand manteau rouge de nanny anglaise. A-t-elle lu une annonce dans la presse locale? Toujours est-il qu’elle a trouvé du travail chez Knie. «Nous cherchons une dame gentille, patiente et toujours gaie, avec une voix très douce, qui ne s’énerve jamais, pour garder notre jeune Maycol junior de 1 an (ndlr: le fils de Géraldine Knie et Maycol Errani) », résume Enrico Caroli, le Monsieur Loyal du cirque national.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.