Passer au contenu principal

Marjolaine Perreten, petite fée de la bricole, va vous faire un dessin

Venue du village de Savigny, la fine et féline autodidacte griffe le monde de l’animation.

Marjolaine Perreten, jeune cinéaste d'animation chez elle dans son atelier neuchâtelois.
Marjolaine Perreten, jeune cinéaste d'animation chez elle dans son atelier neuchâtelois.
OLIVIER VOGELSANG

L’hiver étale son soleil pâle sur une terrasse en rade de Genève, et tout à coup surgit un lutin. Sous le bonnet pétillent des yeux noisette éclaboussés d’un sourire en fossette, une vivacité qui écharpe la morosité. Voilà Marjolaine Peretten, comme déboulée d’un dessin animé, qui professe avec la sagesse crâneuse des sorcières d’Hayao Miyazaki: «Personne ne peut décider qu’il a du talent, il faut sans cesse se remettre en question pour progresser.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.