Passer au contenu principal

Les mondes tombent le masque

Les arts premiers tiennent un salon aussi insolite qu’incontournable à Paris sur un parcours fléché dans les rues de Saint-Germain.

Septante-huit marchands, dont soixante d’art tribal et dix-huit d’arts asiatiques participent à la 15e édition du Parcours des mondes. Ils étaient vingt lors de la première édition.
Septante-huit marchands, dont soixante d’art tribal et dix-huit d’arts asiatiques participent à la 15e édition du Parcours des mondes. Ils étaient vingt lors de la première édition.
GALERIE THOMAS MURRAY

La pièce, LE clou de son exposition, celle qui pourrait électriser les enthousias mes autant qu’un marché des arts premiers où la calculette cumule de plus en plus de zéros, Michel Thieme la tient. Déjà! Elle est là, dans un carton, pour créer l’envie… avec une longueur d’avance. Mais la latitude n’est pas de trop dans un milieu où la rareté fait loi, le marchand hollandais converti à l’art tribal par sa passion pour les tatouages, le sait.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.