Murray Perahia au St Prex Classics

Evénement La légende du piano est à l’affiche d’une 7e édition, qui reçoit la prodige Yuja Wang, Jean-Yves Thibaudet, Nigel Kennedy, Gautier Capuçon, le couple de danseurs étoiles Natalia Osipova et Van Vasiliev ou un surprenant Jacques Attali à la direction d’orchestre

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Jamais le St Prex Classics n’aura accueilli autant de légendes et vedettes en un été. Du 23 août au 2 septembre, les pianistes Yuja Wang, Murray Perahia, Jean-Yves Thibaudet, les violonistes Nigel Kennedy et le jeune Vlad Maistorovici (signalé par Pierre Amoyal), le violoncelliste Gautier Capuçon (frère de Renaud), la soprano Diana Damrau, le harpiste Xavier de Maistre et le couple de danseurs étoile évadés du Bolchoï Natalia Osipova - Ivan Vasiliev se produiront dans le cœur historique du village médiéval, les pieds dans l’eau.

Sans compter les jeunes talents associés à la manifestation, et un pupitre d’orchestre confié à… Jacques Attali, ex-sherpa de Mitterrand, plus réputé pour ses compétences en économie que pour la direction de phalanges.

Représentant de la Municipalité, Frank Perrottet n’a pas caché son plaisir en saluant l’initiative de la directrice et fondatrice du festival Hazeline van Swaay. «Le St Prex Classics offre, outre de spectacles inédits et de qualités aux habitants, une importante visibilité à notre commune. C’est une fierté non seulement pour nous mais sans doute aussi pour le canton et bien au-delà au vue de la notoriété internationale des artistes qui s’y produisent.»

Budget 2012 costaud

Vrai que pour cette 7e?édition, dont l’affiche a été entièrement revue et corrigée (le graphiste Ariel Cepeda, directeur créatif à Tamedia Publications romandes SA, a greffé une élégante pair de gambette à une table d’harmonie d’un violon), Hazeline van Swaay a mis les petits plats dans les grands. L’ADN de son festival reste inchangé (mettre en relation jeunes talents et vedettes, favoriser les interactions artistiques) mais les moyens sont plus importants.

Le budget 2012 est costaud: «près du million de francs», soutenu par des mécènes et, pour 300?000?francs par le Département de l’économie de Philippe Leuba grâce au parrainage de l’Association de la région Cossonay-Aubonne-Morges (ARCAM): «Notre action s’inscrit dans un contexte plus large que le niveau local, sur le plan qualitatif et touristique, confie en substance Oscar Cherbuin, directeur et délégué à la promotion économique de l’ARCAM. Le Festival, cité comme point d’intérêt dans la promotion de la Suisse aux Etats-Unis par exemple, doit pouvoir professionnaliser ses structures pour lui assurer une viabilité.»

St Prex Classics

du 23 août au 2 septembre

Loc. Ticket Corner (mises en vente de 5825?places demain mercredi)

www.stprexclassics.com

Créé: 01.05.2012, 15h51

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.