Passer au contenu principal

Le musée de la Réforme fête l'imprimerie

La nouvelle exposition du Musée de la réforme à Genève «PRINT! se penche sur la révolution qu'a permis l'imprimerie mais aussi sur les bouleversements de l'ère du numérique.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
Keystone

C'était il y a 500 ans. Le réformateur Martin Luther se levait contre son Eglise rédigeant 95 thèses pour critiquer le trafic des indulgences qui imposait aux fidèles d'acheter leur salut. L'imprimerie joua alors un rôle-clé en donnant un large retentissement à cette affaire.

«Cette mécanique qui bouleversa le christianisme et les mentalités» est au coeur de l'exposition du Musée international de la Réforme (MIR) qui débute ce dimanche. Pour marquer le coup, une presse de Gutenberg de trois mètres de haut a été construite par l'ébéniste Pierre-Yves Schenker d'Yverdon-les-Bains (VD), indique le dossier de presse. Elle sera exposée dans un cube transparent.

Mode artisanal

Les visiteurs pourront voir la machine imprimer selon les principes et les formes du XVIe siècle. Et c'est la plus actuelle des traductions bibliques, la Bible des écrivains des éditions Bayard, qui sera ainsi artisanalement imprimée jusqu'à la fin de l'exposition le 31 octobre. Quatre artistes contemporains participent par ailleurs à illustrer un exemplaire unique qui se constituera au fil de l'exposition. Ce sont John Armleder, Marc Bauer, Vidya Gastaldon et Mai-Thu Perret.

Au programme également, des «best-sellers» des premiers temps de l'imprimerie, des conférences-débats, des visites guidées insolites ou encore la visite de personnalités. Parmi elles: l'ancien secrétaire général des Nations Unies Kofi Annan, le président du Conseil d'Etat genevois François Longchamp ou l'illustrateur Zep. www.musee-reforme.ch

(ats)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.