Amandine va chanter sur TF1 samedi soir dans The Voice

TélévisionElle habite Chavornay et enseigne la musique à Château-d’Œx et Apples: la Vaudoise sera vue par 7 millions de téléspectateurs.

Amandine Rapin enseigne la musique à Château-d’Oex.

Amandine Rapin enseigne la musique à Château-d’Oex. Image: PH. DUBATH

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Avant même d’avoir entendu sa voix, on est déjà sensible à son sourire et à sa chevelure frisée et sauvage. Puis, quand elle parle, c’est pour laisser sortir sa bonne humeur. Amandine Rapin, mais Amandine tout court pour son nom d’artiste, ne cache pas sa bonne humeur et l’explique ainsi: «J’aurai assez de temps pour faire la gueule quand je ne serai plus de ce monde.» Pour le moment, donc, elle aime la vie et elle en profite, elle en joue.

Le chant depuis toujours

En mai 2015, parce qu’elle chante depuis longtemps – depuis toujours, depuis que Marcel et Benjamin, ses grands-pères, la berçaient avec Douce France de Trenet ou La tendresse de Bourvil –, elle a décidé de tenter sa chance à The Voice. Elle a envoyé une vidéo à l’organisation, qui a été appréciée. Elle a donc été convoquée quelques fois à Paris pour auditions et répétitions, et la voilà qui va se retrouver devant quatre juges assez prestigieux: Mika, Florent Pagny, Garou et Zazie.

Elle chantera samedi soir – TF1 20 h 55 – devant eux, ils auront le dos tourné, ils ne la verront donc pas, ils ne jugeront que sa voix. Puis, s’ils décident de la regarder, qu’ils tournent leur siège dans sa direction, ce sera tout bon pour elle, elle continuera l’aventure.

En fait, on le sait, l’émission a été enregistrée, mais le secret est solidement gardé: impossible de savoir si Amandine est qualifiée, et on a beau scruter son regard, pas la moindre petite lueur qui ferait pencher pour le oui ou pour le non. Même les élèves – de 10 à 16 ans – auxquels elle enseigne l’approche de la musique, à Apples et à Château-d’Œx, n’ont rien su, alors qu’ils la harcèlent de questions, de regards, de jolies manigances curieuses.

Bachelor de chant à Londres

Cela dit, Amandine ne débarque pas de nulle part, comme ça, sur un caprice, pour tenter ainsi sa chance dans une émission qu’elle qualifie «de très haut niveau». Après son gymnase à Yverdon, elle est partie trois ans à Londres pour y passer son bachelor en chant. Et elle y a aussi appris le bon anglais, «atout de choix dans le monde musical». Elle compose ses morceaux au piano, puise dans la soul, le funk des sons et des inspirations qui mènent au mouvement, aux corps qui bougent, aux esprits qui se libèrent.

Il faut rendre à César ce qui lui appartient et, dans l’histoire d’Amandine, c’est à Enzo le chien qu’elle tient à attribuer un salut reconnaissant: «J’avais 10 ans, je suivais des cours de saxo, mais, quand je jouais à la maison, il hurlait à la mort – elle mime le chien – alors je suis passée au chant, pour mon plus grand bonheur! Je chante tout le temps, pour moi, pour les autres, pour susciter des émotions.»

«Chanter me donne la joie de vivre»

La voilà donc à la veille de l’émission, du grand moment, et sans parler de trac, elle avoue une certaine impatience mêlée de tension: «Etre vue par 7 millions de personnes, c’est fou, quand même! Si je suis éliminée, je n’aurai rien à regretter, j'aurai donné le meilleur de moi-même et j’aurai osé tenter l’aventure. Si je passe encore une étape, j’espère que cela me permettra, qui sait, de vivre un jour de ce que j’aime faire, de sortir un album de mes compositions. Chanter me donne la joie de vivre. Vous vous rendez compte, pouvoir vivre de chanter, comme Charles Aznavour pour qui j’ai une admiration immense, c’est extraordinaire, non?»

Samedi soir à Chavornay, Amandine sera avec son père, Claude, qui aime sa fille, Pink Floyd et Led Zeppelin, avec sa mère, Evelyne, qui aime sa fille, Aznavour et Gainsbourg, avec des amis et amies, Margaux, Carole et Cie. Tous l’écouteront chanter Habits, un morceau de Tove Lo. Dans le canton, d’autres amis inconnus seront avec elle et penseront: «Bonne chance!» (24 heures)

Créé: 12.02.2016, 08h20

A voir

Samedi 13 février: «The Voice», sur TF1. 20 h 55

Articles en relation

Une Lausannoise séduit des millions de Portugais

Télévision A 20 ans, l’étudiante Leticia Carvalho est l’une des grandes favorites de «The Voice Portugal». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.