Animaux, musiciens, même combat

ClassiqueIsabelle Meyer ouvre sa saison Art-en-Ciel avec le «Carnaval des animaux».

Duo complice entre Isabelle Meyer et Daniel Cherix.

Duo complice entre Isabelle Meyer et Daniel Cherix. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Affublée d’une coiffure délirante en forme de crosse, Isabelle Meyer, créatrice des concerts Art-en-Ciel, pose en animal exotique dans sa vision décalée du «Carnaval des animaux» de Saint-Saëns. La violoniste lausannoise avait créé une première version en 2006 avec le comique Karim Slama.

Depuis l’année dernière, elle s’est associée au biologiste Daniel Cherix pour décliner la fantaisie animalière auprès du jeune public avec autant d’humour que de vérités bien pensées sur l’écologie. En effet, comme le laisse entendre Isabelle Meyer, les interprètes de musique classique font aussi partie des espèces menacées: «Avec Daniel, nous rapprochons deux mondes qui ne se mélangent pas souvent et ont finalement des points communs.» La musicienne a adapté la partition à son quintette habituel (piano, percussion, violon, alto, violoncelle), avec quelques changements obligés. Le violoncelle fait l’éléphant et se partage le cygne avec les autres cordes.

Deux autres spectacles en février et mars et deux ateliers ou conférences-débats constituent une véritable petite saison (on peut s’y abonner). Le 14 février, Isabelle Meyer crée avec le magicien Pierrick une adaptation pour violon et magie du célèbre «Fantôme de l’Opéra» de Gaston Leroux. En mai, reprise de la plaidoirie sur l’amour avec Suzette Sandoz et Charles Poncet.

Créé: 11.12.2019, 15h23

Lausanne, salle Paderewski
Di 15 décembre (17h)

Rens.: starticket.ch

www.art-en-ciel.ch

Articles en relation

Comment les musiciens finlandais séduisent

Classique La Finlande a misé très tôt sur l'excellence de l'enseignement musical. Depuis l'époque de Sibelius, les chefs d'orchestre et les compositeurs cartonnent. Plus...

Le Verbier Festival 2020 sera en mode Beethoven

Classique Martin Engstroem a dévoilé mardi l’affiche de la 27e édition, qui se donne un fil rouge pour la première fois. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.