Chanter Noël: Bach s'impose

Concerts de l'AventPlusieurs chœurs présentent l’intégralité ou des extraits de l’«Oratorio de Noël». Le point avec trois chefs.

Renaud Bouvier dirige les Vocalistes romands depuis 15 ans. C'est son premier «Oratorio de Noël».

Renaud Bouvier dirige les Vocalistes romands depuis 15 ans. C'est son premier «Oratorio de Noël». Image: BERNARD LÉCHOT

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Véritable tube de la musique classique chorale, au même titre que l’Alléluia du «Messie» de Händel, l’Ouverture de l’«Oratorio de Noël» de Bach, avec ses trompettes, ses timbales et ses dégringolades de croches, fait partie de toutes les interprétations de cette œuvre, qu’elle soit donnée en intégralité ou partiellement. «C’est vraiment l’avalanche de l’arrivée du Christ sur terre, image Renaud Bouvier, qui dirige les Vocalistes Romands. C’est une musique qui transmet davantage un sentiment qu’une histoire comme les Passions, et ce sentiment, c’est la joie. Je me recharge avec cette œuvre qui a marqué ma jeunesse, quand je l’ai découverte grâce à Jacques Pache.»

Alors que la période de Pâques résonne toujours de quelques Passions de Bach, la période de l’Avent voit naturellement fleurir son «Oratorio de Noël», mais généralement réduit à une sélection d’extraits, puisque cette œuvre composite réunit six cantates pour le temps de Noël. «Mais il s’agit bien d’une œuvre unique et organique, insiste Pascal Pilloud, directeur du Chœur de la Basilique. Bach utilise pour la première fois le terme d’oratorio.» Cette année, si les Vocalistes du Conservatoire en jouent quatre et l’Ensemble Choral de La Côte deux, on décompte trois intégrales en cette période de l’Avent. Le Chœur de la Basilique de Lausanne de Pascal Pilloud a donné les trois premières cantates vendredi dernier et termine le cycle demain. Les Vocalistes Romands donnent l’intégrale à Saint-François dimanche avec Renaud Bouvier (avant de proposer l’«Oratorio de Pâques» à Pâques), tandis que le Chœur HEP de Julien Laloux fait de même le 16 décembre à Lutry.

«La musique est si dense que c’est bien de le faire en deux fois»

Les trois chefs ne font pourtant pas de ces concerts une routine, au contraire. Du temps de Bach, cet oratorio était réparti sur six jours entre Noël et l’Épiphanie, chacune étant rattachée à un moment du récit biblique. Cette pratique liturgique n’a plus lieu d’être aujourd’hui, à plus forte raison dans le contexte catholique de la paroisse Notre Dame où Pascal Pilloud tient l’orgue et dirige le chœur pendant les offices. «Je ne saurais pas comment intégrer ces cantates dans la cérémonie. C’est pourquoi nous le faisons dans le cadre de concerts publics, pour fêter les 25 ans du Chœur de la Basilique. La musique est si dense que c’est bien de le faire en deux fois.»

C’est une première aussi pour Julien Laloux qui intègre la 60e saison des Concerts Bach de Lutry. La rareté semble donc précieuse pour nos interprètes. Avec sa riche orchestration pour les vents et en particulier les cuivres, l’«Oratorio de Noël» sort du lot, et nécessite aussi des moyens conséquents. Le chef du Chœur de la HEP ressent très fort la cohérence de l’œuvre jouée d’un bout à l’autre. «Elle va du plus simple au plus dense, le cercle s’élargit et s’approfondit en même temps, qui nous pousse, comme interprète et comme auditeur, à chercher la richesse en soi. Ça justifie le fait de les enchaîner.» (24 heures)

Créé: 06.12.2018, 10h53

Au programme

Choeur de la Basilique:
Lausanne, Notre-Dame,
Vendredi 7 (20h)
www.choeurdelabasilique.ch

Les Vocalistes Romands:
Lausanne, Saint-François
Dimanche 9 (17h et 19h30)
www.vocalistes.ch

Choeur HEP, Freitagsakademie:
Lutry, temple
Dimanche 16 (17h)
concerts-bach.lutry.org

Ensemble Choral de La Côte et Chœur Mixte de Gland:
Nyon, Théâtre de Marens
Vendredi 7 (20h)
Gland, Grand-Champ
Samedi 8 (18h)
Genève, salle Frank Martin
Dimanche 9 (17h)
www.choeurecc.org

Les Vocalistes du Conservatoire:
Lausanne, Saint-Laurent
Samedi 22 (19h30) et dimanche 23 (17h)
www.terreaux.org

Articles en relation

Le fol appétit Bach de Cédric Pescia

Classique Le pianiste poursuit son intégrale au TKM avec les «Partitas» Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.