Le festival Archipel conjugue toute son affiche au féminin pluriel

Musique contemporaineDès le 28 mars, le rendez-vous rebaptisé Archip-elles se tourne vers des créatrices stimulantes.

La compositrice irlandaise Jennifer Walshe.

La compositrice irlandaise Jennifer Walshe. Image: BLACKIE BOUFFANT

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quelle empreinte laisse aujourd’hui la femme dans le domaine de la création musicale contemporaine? Serait-il épargné, ce territoire, de la mainmise masculine, dominante à peu près partout ailleurs? La réponse, on se doute, n’est pas vraiment réjouissante, mais pas désespérante non plus. Chiffres à la main, le directeur du festival Archipel, Marc Texier, en a relevé les teneurs jeudi, à l’heure du dévoilement des contenus de la prochaine édition de la manifestation. On retiendra que, sur les soixante-huit pays pris en considération, environ 35% des œuvres portent une signature féminine. Une valeur en progression depuis plusieurs années, surtout dans certains airs du monde comme l’Extrême-Orient. Et Archipel, quelle place donne-t-il à cette question brûlante? Habituellement, il lui accorde autour de 15% de la programmation. Mais cela va changer et virer vers un très radical 100% pour l’exercice de 2019.

Dès le 28 mars prochain, donc, et durant dix jours, le rendez-vous – rebaptisé malicieusement Archip-elles – se tourne entièrement vers ces créatrices stimulantes, aux horizons et aux esthétiques disparates, auxquelles on n’a pas accordé toute l’attention qu’elles méritent. On se réjouit dès lors de (re)découvrir le génie d’artistes éloignées dans le temps, comme Ruth Crawford-Seeger, dont on pourra écouter un quatuor à cordes absolument visionnaire, composé en 1931 et interprété pour l’occasion par le Quatuor Béla.

On se réjouit aussi de retrouver des pièces de figures tutélaires comme Sofia Goubaïdoulina ou Kaija Saariaho; de côtoyer les pulsations de l’Asie en compagnie de la Nord-Coréenne Chia-Ying Lin et la Sud-Coréenne Dae Boo et de cueillir les propositions des représentants de la relève, comme la compositrice irlandaise Jennifer Walshe. Archipel, ce sera cela. Mais aussi des installations étonnantes, des ateliers ouverts au public, des académies et des performances à foison. Un condensé de musiques contemporaines qui retrouvera par ailleurs cette année son épicentre historique, la maison communale de Plainpalais, après quelques années d’absence.

Créé: 05.02.2019, 17h10

Festival Archipel

Du 28 mars au 4 avril.

www.archipel.org

Articles en relation

Archipel, ou le bonheur de jouer ensemble

Festival Le rendez-vous de musique contemporaine célèbre le foisonnant paysage helvétique et invite des figures incontournables. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.