Les Voix du Muet portent un nouveau souffle

CinémaDe jeunes organistes subliment trois chefs-d’œuvre du muet chez Barnabé.

Vincent Thévenaz habillera «Le fantôme de l’opéra» sur le plus grand orgue de cinéma d’Europe.

Vincent Thévenaz habillera «Le fantôme de l’opéra» sur le plus grand orgue de cinéma d’Europe.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le plus grand orgue de cinéma-théâtre d’Europe servira les classiques du cinéma dès vendredi au Café-Théâtre Barnabé, dans le cadre de la 19e édition du Festival Voix du Muet. De jeunes organistes improviseront sur trois chefs-d’œuvre du cinéma muet des années 1920. Vincent Thévenaz, titulaire de la cathédrale de Genève, s’attaquera au «Fantôme de l’opéra», de Rupert Julian. Valentin Villard, compositeur de la Fête des Vignerons 2019, jouera en direct sur «Le pirate noir», d’Albert Parker. Enfin, Guy-Baptiste Jaccottet, titulaire de l’orgue du Café-Théâtre Barnabé, lancera le dernier feu d’artifice en sublimant dimanche «Le mécano de la Générale», de Buster Keaton. «Notre orgue est très particulier, explique Guy-Baptiste Jaccottet. Avec ses 2638 tuyaux, il s’étale dans toute la salle, sur 50 mètres de surface. Il atteint ainsi facilement le public.» Outre son imposante taille et l’excellente spatialisation sonore qu’il produit, sa spécificité réside dans le fait qu’il intègre des instruments à bruitage et des percussions.

Si l’improvisation est réalisée en direct, la préparation reste essentielle pour s’accorder au plus près de ces fabuleux jalons de l’histoire du cinéma. «Je visionne le film de nombreuses fois avant de me lancer dans une interprétation, confesse Guy-Baptiste Jaccottet. Dans «Le mécano de la Générale», la précision des gestes de l’acteur est telle que je dois pouvoir tous les anticiper, tout comme ses chutes.» Chaque personnage aura aussi droit à son propre thème musical, permettant au spectateur de le reconnaître de manière inconsciente lorsqu’il apparaît. «Buster Keaton est un performeur qui n’utilise jamais le deuxième degré, analyse enfin l’organiste. C’est sa maladresse qui fait rire. Pour la musique, je composerai donc des thèmes francs, sans aucune autodérision!»

Servion, Café-Théâtre Barnabé Du 8 au 10 mars 2019 www.barnabe.ch

Créé: 07.03.2019, 10h24

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.