Qui succèdera à Conchita Wurst ce samedi soir?

Eurovision de la chansonPluie de paillettes sur l'auguste capitale de la musique classique: Vienne accueille ce samedi soir le 60e concours Eurovision de la chanson, événement kitsch et culte aux 200 millions de téléspectateurs.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Les 27 candidats seront en lice à partir de 21h à la Stadthalle en Autriche, dans une ambiance qui s'annonce fiévreuse, festive et décalée comme chaque année.

La chaîne publique autrichienne ORF, qui organise l'événement, a prévu une vaste scène large de 44 mètres, posée devant une structure haute de près de 15 mètres en forme d'oeil.

Qui succèdera à Conchita Wurst, la diva barbue qui a ramené le trophée en Autriche grâce à sa victoire en 2014 ? Le candidat suédois Mans Zelmerlow est le favori des parieurs, devançant la Russe Polina Gagarina et l'ensemble italien Il Volo.

L'Australien Guy Sebastian, ancien vainqueur du télé-crochet «Australian Idol», et le Belge Loïc Nottet suivent de près ce trio.

La France mise sur Lisa Angell et sa chanson «N'oubliez pas» - l'une des rares qui ne seront pas interprétées en anglais. Elle semble avoir suscité des échos positifs aux répétitions. Mais Lisa Angell passera en tout début de concours, en deuxième position, ce qui est considéré comme un désavantage.

L'Allemagne, le Monténégro et la Pologne figurent en queue de peloton des pronostiqueurs.

«Conchita» suspendue en l'air

Le vainqueur sera désigné pour moitié par un vote du public et pour l'autre moitié par des jurys professionnels. Ni l'un ni l'autre de ces collèges ne pourra voter pour le candidat de son pays.

C'est Conchita Wurst qui ouvrira le spectacle, partant de la salle et gagnant la scène suspendue dans l'air par des fils. Elle y sera rejointe par un choeur d'enfants, puis par les présentatrices et tous les candidats.

Le travesti autrichien réapparaîtra ensuite pour poser quelques questions aux candidats à leur descente de scène.

A la différence de nombreux anciens vainqueurs aussitôt tombés dans l'oubli, le travesti autrichien est parvenu à maintenir sa notoriété depuis sa victoire à Copenhague.

«Conchita» garde ses fans, mais ses détracteurs ne l'ont pas oubliée non plus. Le patriarche de l'Église orthodoxe russe Kirill espère ainsi une défaite russe à l'Eurovision pour éviter une invasion de «chanteuses à barbe» en Russie l'an prochain.

En 60 éditions, l'Eurovision a vu défiler bien moins de classiques que de chansonnettes sans prétention, jouant la carte de la bonne humeur un peu naïve et, souvent, du second degré.

Soirée à 37 millions

Si les bluettes à grand renfort de violons s'empilent au palmarès, les bizarreries ont aussi toujours eu leur place au programme.

La géopolitique s'immisce toujours aussi un peu dans la soirée. L'an dernier, en pleine crise ukrainienne, les candidates russes avaient été copieusement sifflées.

Samedi soir, on guettera les réactions du public à la chanson arménienne, qui doit évoquer les massacres d'Arméniens par la Turquie en 1915.

La soirée devrait coûter un peu moins de 37 millions d'euros, répartis entre la télévision publique autrichienne ORF et la municipalité de Vienne.

En plus de la publicité, la capitale autrichienne conservera une petite trace tangible du passage du spectacle. Les 120 feux piétons arborant des couples gays et homosexuels mis en place il y a quelques jours en clin d'oeil au concours vont finalement être pérennisés, suite à une pétition de 20'000 signatures sur Facebook.

(afp/nxp)

Créé: 23.05.2015, 07h22

Articles en relation

La Suisse n'ira pas en finale de l'Eurovision

Musique La Suisse, représentée par la Valdo-genevoise Mélanie René jeudi lors de la demi-finale du concours, a été éliminée. Plus...

A Vienne, les feux piétons «gay» font un tabac

Tolérance Alors que la capitale autrichienne accueille la finale de l'Eurovision, les passages piétons sont équipés de feux piétonniers atypiques pour favoriser la tolérance en plus de la sécurité routière. Plus...

Eurovision: les rockeurs autistes finlandais éliminés

Demi-finale Lors de la 1re demi-finale de l'Eurovision, les punks rockeurs trisomiques et autistes du groupe finlandais PKN ont été éliminés. La Suissesse Mélanie René sera en lice jeudi. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.