Sarah Lancman, le lys dans la vallée du swing

InterviewLa chanteuse sort «Inspiring Love» et joue à Lausanne, ville qu’elle connaît bien pour y avoir étudié.

La jeune Sarah Lancman débute une carrière de chanteuse de jazz avec une sensibilité qui la place sur l'orbite des grandes.

La jeune Sarah Lancman débute une carrière de chanteuse de jazz avec une sensibilité qui la place sur l'orbite des grandes. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

On croit parler avec la nouvelle colombe du jazz parisien, envolée à New York pour enregistrer le superbe Inspiring Love, et l’on se retrouve avec une quasi Lausannoise au téléphone. La chanteuse Sarah Lancman connaît très bien le chef-lieu vaudois où elle revient chanter ce soir. «A partir de 2011, j’ai suivi pendant trois ans les cours de la Haute Ecole de jazz. C’était le meilleur établissement pour obtenir un diplôme reconnu au niveau européen.»

La Française cite donc avec aisance La Tour-de-Peilz ou Prilly, localités où elle a habité. C’est donc en voisine qu’elle se lançait en 2012 dans la compétition de chant jazz au Festival de Montreux. «J’étudiais le piano intensivement depuis des années – huit heures par jour –, tout le monde me disait de concourir sur mon instrument.» Devant Quincy Jones, elle arrive dans les trois finalistes. Et emporte le morceau… «Personne n’a rien compris, on vit dans un monde où il faudrait choisir entre son père et sa mère, mais je ne lâche ni mon clavier, ni ma voix.»

Après un premier album de chauffe, Dark, elle abandonne toutefois avec joie le piano à Giovanni Mirabassi sur Inspiring Love, son «vrai premier», autre conséquence d’un parcours qui s’apparente à un conte de fées. «Mirabassi, c’est mon mentor, mon pianiste préféré, que je transcrivais autant qu’Oscar Peterson ou Bill Evans. Il touche tout de suite au cœur.» Lors de leur première rencontre, il la reconnaît comme une semblable et l’encourage à composer davantage.

Grâce à un site de financement participatif, elle réunit ensuite en un mois une somme rondelette pour mettre le cap sur la Grande Pomme où elle enregistre onze titres en deux jours. «Je tenais à New York. Je voulais un enregistrement très jazz, il me fallait rejoindre le berceau. Autant rêver en grand ou alors ce n’est pas drôle.» L’équipe qui rejoint la chanteuse et le pianiste joue en première division: Gene Jackson à la batterie, Gianluca Renzi à la basse et le trompettiste Alex Sipiagin. Des musiciens qui seront tous à Chorus ce soir comme elle l’a voulu pour Paris et Monaco.

De ce projet au luxe joueur et aux gravités dansantes, elle n’hésite pas à concéder le parfum rétro. «Complètement! C’était le parti pris, total. En ce moment, le jazz redevient un tel melting-pot et dérive vers d’autres musiques, vers la pop… Je voulais revenir à une inspiration très swing.» Avec, à l’esprit, la «bible de Broadway», Sarah Lancman s’est lancée à la chasse aux étoiles avec une audace folle et l’exemple des plus grandes – Ella Fitzgerald, Sarah Vaughan, Shirley Horn. Le résultat est à la hauteur de ses espérances puisque, invitée récemment à New York, avec d’autres gagnants de Montreux, elle a interprété deux de ses titres avant que tout le monde ne lui demande quels standards elle avait joués.

La mélodie du vécu

Mais les titres d’Inspiring Love ne font pas seulement pétiller les sens, ils sont aussi habités par une chanteuse qui trouve avec déjà beaucoup d’assurance le chemin des émotions. «J’ai mis toutes mes tripes dans ce projet. Mon parcours d’artiste, mais aussi ce qui m’arrive. Il faut savoir transformer son vécu en histoires, plutôt que de se laisser abattre», confesse celle qui chante J’ai voulu partir et qui écoutait la musique d’Ascenseur pour l’échafaud en boucle avant de plonger dans son album.

De la même façon que les bulles de champagne ne sont jamais aussi belles que dans un verre au cristal imperceptiblement imparfait, la voix de Sarah Lancman possède aussi ce petit grain, un léger voile, qui confère à ses chansons un trouble discret mais tenace. «Un médecin m’a dit que les nodules que j’ai eus sur les cordes vocales entre 8 et 12 ans ne laissaient pas de traces, mais je suis convaincue du contraire!» Une chanteuse est née, profondément musicienne. Son prochain album est déjà sur sa table de travail, une tournée au Japon est agendée, il faut se dépêcher de la cueillir.

(24 heures)

Créé: 25.11.2016, 18h07

Un album et un concert

Inspiring Love
Sarah Lancman
Absilone

Lausanne, Chorus
Samedi 26 novembre (20h30)
Rens.: 021 323 22 33
www.chorus.ch

L'album



Le jazz vocal, genre pourtant populaire, n’est de nos jours pas toujours à la fête. La faute à des stars qui galvaudent l’exercice, en font trop ou pas assez. «Alors que j’écoutais beaucoup Diana Krall, je suis désormais très déçue», ose Sarah Lancman qui ne trouve pas non plus toujours son bonheur dans les divas plus démonstratives, «trop maniérées». Avec cet album de 10 compositions personnelles (avec parfois Giovanni Mirabassi au crédit aussi) et une reprise d’Aznavour (Qui?), la Française, impertinente avec ses aînées, relève le gant avec classe. Elle voulait du swing, Inspiring Love en déborde. Calme, luxe et volupté au programme avec, par-dessus tout, ce supplément d’âme qui donne à ses interprétations vocales la justesse dans l’expression des sentiments. Une force qui se mesure au mieux dans ses trois titres en français, «exercice difficile qui a été le plus dur à accoucher.».

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.