Shkreli tient en haleine les fans du Wu-Tang Clan

Etats-UnisLe magnat controversé avait promis qu'il diffuserait un album unique du groupe de rap si Trump était élu.

Martin Shkreli détient la seule copie du dernier album du Wu-Tang Clan.

Martin Shkreli détient la seule copie du dernier album du Wu-Tang Clan. Image: Archives/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

A l'annonce de l'élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis, les fans du Wu-Tang Clan se sont frotté les mains: l'unique possesseur d'un album du groupe de rap américain avait promis de le diffuser si le milliardaire était élu.

Martin Shkreli, magnat controversé de l'industrie pharmaceutique qui s'était fait connaître pour avoir augmenté de 5000% le prix d'un médicament l'an dernier, est un amateur de musique. Il avait acquis en décembre dernier, pour deux millions de dollars, l'unique exemplaire du dernier album du légendaire groupe new-yorkais, «Once Upon a Time in Shaolin».

L'accord interdit à l'homme d'affaires de 33 ans de revendre l'album, mais il peut le diffuser gratuitement sur internet s'il le souhaite.

Promesse

En octobre, il a promis de le faire si Donald Trump, auquel les sondages prédisaient alors une débâcle face à Hillary Clinton, accédait à la Maison Blanche.

De quoi susciter les espoirs des fans, d'autant qu'après un différend avec l'un des membres du groupe, Ghostface Killah, Martin Shkreli avait récemment menacé de modifier l'enregistrement pour en retirer toutes les interventions de ce membre.

L'entrepreneur a partiellement tenu parole, en publiant mercredi sur Periscope des vidéos dans lesquelles il jubile après l'éclatante victoire électorale de Donald Trump en rentrant dans son appartement de Manhattan.

Martin Shkreli, tout en buvant un Coca-Cola Cherry, lance les deux premiers morceaux de l'album, avant de dire qu'il ne peut pas en faire davantage pour le moment. Sans donner d'explication.

Parfois décrit comme «l'homme le plus détesté des Etats-Unis», Martin Shkreli, assis devant un ampli sur lequel est collée une vignette à l'effigie de l'ancien adversaire d'Hillary Clinton aux primaires démocrates, Bernie Sanders, aime brouiller les pistes. Et jouer avec le Wu-Tang Clan. (afp/nxp)

Créé: 09.11.2016, 22h15

Articles en relation

Revivez la journée des réactions après les résultats

Election de Trump Hillary Clinton et Barack Obama se sont exprimés en faveur de l'unité des citoyens américains qui restaient divisés le lendemain du vote. Plus...

Un «bouffon» peut-il enfiler l’habit présidentiel?

Elections américaines Homme d'affaires à la tête d'un empire, animateur-vedette de téléréalité, candidat agressif... Quel visage montrera Donald Trump. Plus...

«Cette élection renforce le populisme de droite en Europe»

Elections américaines Le professeur René Schwok se penche sur les conséquences de la victoire de Donald Trump pour la Suisse et l’Europe Plus...

Trump au pouvoir: quel impact sur la Suisse?

Elections américaines Les répercussions de ce résultat électoral sur la Suisse seront minimes selon certains élus. D'autres sont moins optimistes. Plus...

Trump a triomphé grâce à la coalition des oubliés

Etats-Unis Les commentateurs, les sondeurs, les républicains, les capitaines d'entreprise ont sous-estimé la stratégie de Donald Trump. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

«Christian Constantin dérape une fois de trop», paru le 23 septembre 2017.
(Image: Valott) Plus...