Un Beethoven solennel pour la bonne cause

ClassiqueLe chef d'orchestre John Nelson et 200 musiciens s'aventurent dans la «Missa Solemnis» pour un concert de bienfaisance.

Le chef d'orchestre américain John Nelson.

Le chef d'orchestre américain John Nelson. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est un concert qui déploie une passerelle pour rapprocher des territoires éloignés. D’un côté, on trouve ces zones du monde dévastées par des catastrophes naturelles, pour lesquelles s’activent un nombre nourri d’organisations humanitaires, dont l’ONG Medair.

De l’autre, il y a un petit peuple d’artistes qui se liguent et s’affairent pour soutenir à distance des opérations dont l’importance s’avère à chaque fois cruciale. Cette passerelle, on pourra la franchir lundi au Victoria Hall, lors d’un concert de bienfaisance qui en impose.

À l’affiche, voici un colosse du répertoire sacré, cette «Missa Solemnis» que son auteur, Beethoven, n’hésitait pas à qualifier comme «sa meilleure œuvre, son plus grand ouvrage», sans qu’il ait eu pourtant l’occasion de l’entendre intégralement de son vivant.

Cette pièce d’une grande densité réunira sur la scène genevoise un dispositif choral et instrumental à la hauteur de sa taille. À savoir 130 choristes issus des rangs du Laudate Deum en Chœur de chambre, de la Maîtrise de Notre-Dame de Paris et des Chœurs des Grandes Écoles de Paris. À ces voix s’ajoutent les pupitres de l’Orchestre romand des jeunes professionnels, formation fondée en 2010 par Guillaume Berney et rebaptisée depuis peu Nexus Symphonique. À la direction, on retrouve la baguette expérimentée de l’Américain John Nelson. Les bénéfices de ce rendez-vous musical seront reversés à l’organisation humanitaire Medair.

«Missa Solemnis», Victoria Hall, Lu 3 déc. à 20 h 30. Rés. www.monbillet.ch (24 heures)

Créé: 30.11.2018, 18h12

Articles en relation

Le fol appétit Bach de Cédric Pescia

Classique Le pianiste poursuit son intégrale au TKM avec les «Partitas» Plus...

Les sons obsessionnels d’un quatuor piraté

Classique Le deuxième concert de la SMC Lausanne invite un ensemble italien. Plus...

«Nabucco» brise les tabous à la cathédrale de Lausanne

Classique Le projet de l’orchestre Amabilis transforme l’édifice religieux en théâtre, transpose l’opéra de Verdi dans l’actualité des exilés modernes, et crée des gradins en bois démontables et réutilisables. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 18 décembre.
(Image: Bénédicte) Plus...