Passer au contenu principal

Un Beethoven solennel pour la bonne cause

Le chef d'orchestre John Nelson et 200 musiciens s'aventurent dans la «Missa Solemnis» pour un concert de bienfaisance.

Le chef d'orchestre américain John Nelson.
Le chef d'orchestre américain John Nelson.
DR

C’est un concert qui déploie une passerelle pour rapprocher des territoires éloignés. D’un côté, on trouve ces zones du monde dévastées par des catastrophes naturelles, pour lesquelles s’activent un nombre nourri d’organisations humanitaires, dont l’ONG Medair.

De l’autre, il y a un petit peuple d’artistes qui se liguent et s’affairent pour soutenir à distance des opérations dont l’importance s’avère à chaque fois cruciale. Cette passerelle, on pourra la franchir lundi au Victoria Hall, lors d’un concert de bienfaisance qui en impose.

À l’affiche, voici un colosse du répertoire sacré, cette «Missa Solemnis» que son auteur, Beethoven, n’hésitait pas à qualifier comme «sa meilleure œuvre, son plus grand ouvrage», sans qu’il ait eu pourtant l’occasion de l’entendre intégralement de son vivant.

Cette pièce d’une grande densité réunira sur la scène genevoise un dispositif choral et instrumental à la hauteur de sa taille. À savoir 130 choristes issus des rangs du Laudate Deum en Chœur de chambre, de la Maîtrise de Notre-Dame de Paris et des Chœurs des Grandes Écoles de Paris. À ces voix s’ajoutent les pupitres de l’Orchestre romand des jeunes professionnels, formation fondée en 2010 par Guillaume Berney et rebaptisée depuis peu Nexus Symphonique. À la direction, on retrouve la baguette expérimentée de l’Américain John Nelson. Les bénéfices de ce rendez-vous musical seront reversés à l’organisation humanitaire Medair.

«Missa Solemnis», Victoria Hall, Lu 3 déc. à 20 h 30. Rés. www.monbillet.ch

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.