A Bienne, la Schubertiade déploie ses charmes

ClassiqueLe rendez-vous mélomane et populaire s’empare des rues de la ville bilingue durant tout le week-end.

Le chef Pascal Mayer se réjouit de retrouver Schubert.

Le chef Pascal Mayer se réjouit de retrouver Schubert.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est une ferveur puissante et nomade qui, depuis son éclosion en 1978, se répète avec une régularité métronomique, en suivant un rythme biennal. Pour en retrouver l’élan contagieux et éminemment populaire qui l’accompagne, il faudra plonger dans les rues de Bienne, là où la Schubertiade prendra ses quartiers durant les journées de samedi et de dimanche. La manifestation, qui doit beaucoup au soutien d’Espace 2 – la deuxième chaîne de la RTS a prévu trente heures de direct! –, fait donc le choix du territoire bilingue et répète en quelque sorte l’expérience heureuse de 2007 à Fribourg.

Mais, surtout, elle offre au grand public la possibilité de se confronter à un domaine musical, le classique, qui intimide et peine à recueillir l’adhésion des masses. Avec ses 150 concerts à l’affiche, ses 1500 musiciens et choristes invités et ses 15 lieux investis dans la ville, cette grande fête renverse à elle seule une tendance lourde et promet une fois encore d’attirer les foules, dans une ambiance détendue frôlant la kermesse.

Appelé à être consommé au gré des déambulations, des curiosités et des intuitions du public, le rendez-vous offre comme toujours un final incontournable, avec cette Messe allemande de Schubert chantée par les choristes sur la scène et par les quelques milliers de spectateurs qui donneront de la voix en contrebas. Pour le chef de chœur Pascal Mayer, qui a succédé au regretté André Charlet à la direction de ce point d’orgue, il y a là la promesse d’une grande communion avec le public: «Il y a deux ans, à Monthey, en dirigeant pour la première fois cette œuvre, j’ai ressenti une sorte de caresse spirituelle qui m’a enveloppé du début à la fin. J’ai vécu cette expérience avec une joie indescriptible. Je me réjouis de plonger à nouveau dans cette expérience.»

Créé: 04.09.2015, 11h58

Bienne, centre-ville

Sa 5 et di 6 sept. (dès 10?h?30)
Location sur le site Internet www.schubertiade.ch

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.