Passer au contenu principal

Brad Mehldau installe son étoile dans le large ciel d’un blues satiné

Le pianiste ne cherche pas l’originalité avec «Blues and Ballads», album en trio où sa virtuosité trouve le terreau de la tradition. Mise en perspective.

Les transports esthétiques se poursuivent pour le pianiste Brad Mehldau qui renoue subtilement avec la tradition américaine sur «Blues and Ballads».
Les transports esthétiques se poursuivent pour le pianiste Brad Mehldau qui renoue subtilement avec la tradition américaine sur «Blues and Ballads».
WARNER/LDD

La variation des formes abordées par un artiste est à la mesure de ses capacités d’invention. Soit elle se substitue à sa puissance de création, opérant ainsi une diversion, soit elle répond à l’appétit d’un talent qui réclame impérieusement de nouveaux territoires pour pouvoir s’épancher. Figure proéminente du jazz, Brad Mehldau fait partie des seconds.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.