Passer au contenu principal

Caribana déprogramme à son tour Koba LaD

Le festival de Crans-près-Céligny a décidé d’annuler la venue du rappeur, après qu’il a relayé sur les réseaux sociaux des contenus approuvant un infanticide homophobe.

Le rappeur français Koba LaD a dérapé sur Facebook.
Le rappeur français Koba LaD a dérapé sur Facebook.
Hans Lucas

«L’homophobie n’est pas une opinion mais un crime. Le Caribana est un festival qui aime tout le monde. Le respect et la tolérance occupent une place primordiale au sein de ses valeurs.» Mercredi, sur sa page Facebook, le festival a fait une annonce pour le moins inhabituelle. Après que Koba LaD a relayé dimanche sur les réseaux sociaux des contenus approuvant un infanticide homophobe, les organisateurs ont décidé de le déprogrammer de son édition 2020. Le rappeur français devait se produire à Crans-près-Céligny, samedi 20 juin.

Caribana emboîte le pas de plusieurs festivals, dont «le Main Square Festival à Arras, le Garorock à Marmande, le Dour Festival en Belgique et le VYV Festival à Dijon», énumérait mercredi «Le Figaro» sur son site internet.

«Bien joué»

L’artiste avait relayé sur son compte Snapchat la capture d’écran d’un article de presse titré: «Ce père tue son propre fils de 14 ans parce qu’il était gay». Cette image était assortie d’un émoji de deux mains qui se serrent et de la légende «Bien joué», rapporte encore notre confrère.

Face à la polémique naissante, le rappeur a voulu se défendre dans des vidéos publiées sur les réseaux sociaux: «Je ne suis pas homophobe, chacun pour soi, Dieu pour tous [...]. Je cautionne pas du tout le meurtre, ni l’enfant gay, rien à voir, hors sujet, c’est une incompréhension [...]. Il faut souligner que le screen (ndlr: la capture d’écran), les mains qui se serrent, le «bien fait», c’est pas moi qui l’ai marqué», peut-on notamment voir. Koba LaD précise avoir partagé cette capture en étant «foncedé» (ndlr: défoncé). Puis, dans une deuxième séquence filmée, il dit s’être «mal exprimé», assure «Le Figaro». Avant d’ajouter: «[...] Voilà, là je suis en vacances, arrêtez de me prendre la tête.»

Avec les annulations qui se multiplient, ses vacances risquent fort de se prolonger, tant sa future tournée semble sérieusement menacée. De son côté, Caribana n’a pas encore annoncé le nom de l’artiste qui remplacera le rappeur français.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.