Les changements n’ont pas prise sur Musique & Neige

ClassiqueAvec Gilles Champoud, le petit festival des Diablerets reste fidèle à son image.

Le Quatuor Borodine joue le 18 janvier au temple de Vers-l’Eglise.

Le Quatuor Borodine joue le 18 janvier au temple de Vers-l’Eglise. Image: Simon Van Boxtel

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il ne faut pas beaucoup de neige au festival Musique & Neige pour perdurer, contrairement aux stations de ski. Quelle que soit la température, le rendez-vous des Diablerets persiste depuis un demi-siècle dans l’idée de faire résonner l’acoustique du temple de Vers-l’Eglise par d’excellents musiciens. Mais sans prétention luxueuse ou tapageuse. Il s’agit davantage d’une petite saison de musique de chambre, avec ses concerts hebdomadaires entre janvier et février.

Longtemps programmé par Thierry Wälli, médecin mélomane, Musique & Neige est désormais placé sous la conduite de Gilles Champoud, qui lui aussi prend cette tâche bénévole en parallèle à son activité professionnelle à l’État de Genève. S’il ne travaille plus dans le domaine musical, il bénéficie d’une expérience de six ans au sein de Caecilia, important agent d’artistes à Genève. «Quand j’ai quitté l’agence, explique le directeur artistique, Thierry Wälli m’a proposé de lui succéder, mais il avait déjà tout programmé jusqu’à la 50e saison. La 51e, je l’ai faite en toute liberté et dans sa continuité.»

L’affiche 2020 frappe par la venue de deux quatuors à cordes de premier plan, jamais passés par Les Ormonts: les Borodine de Moscou le 18 janvier et les Talich de Prague le 29 février. «C’est un grand honneur pour nous d’accueillir les Borodine trois jours après leur concert à la Philharmonie de Paris, relève Gilles Champoud. Les musiciens tchèques sont aussi un coup de cœur musical et humain pour moi.» Autre vétéran de la scène musicale, qui vient en voisin bernois: le 8 février, Heinz Holliger jouera des pièces de toutes les époques, y compris sa «Sonate pour hautbois solo». «Je tenais beaucoup à le faire venir pour réintroduire les instruments à vent dans la programmation, insiste Gilles Champoud.» Pour varier les plaisirs, il y aura aussi du piano (David Greilsammer, 25 janv.), du chant (Solenn’ Lavanant Linke, 1er fév.), du violon (Papavrami, 22 fév.) et un ensemble français à découvrir, le Trio Atanassov (15 fév.).

Créé: 14.01.2020, 18h29

Infos pratiques

Vers-l’Eglise, temple
Rens.: 024 492 00 10
www.musique-et-neige.ch

Articles en relation

En 2020, osez le plein de culture sans modération!

Loisirs Ciné, musique, scène, télé, livres... une brassée de propositions pour se réjouir de l’an neuf. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 janvier 2020
(Image: Bénédicte) Plus...