Le chanteur Nilda Fernández est décédé

MusiqueL'auteur, compositeur et interprète Nilda Fernández s'en est allé à l'âge de 61 ans dimanche, dans le sud de la France.

Le chanteur Nilda Fernández a été sacré Révélation masculine aux Victoires de la musique, en 1992.

Le chanteur Nilda Fernández a été sacré Révélation masculine aux Victoires de la musique, en 1992. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le chanteur franco-espagnol Nilda Fernández, connu pour ses chansons «Nos fiançailles» et «Madrid Madrid», est décédé dimanche d'une insuffisance cardiaque dans le sud de la France, a annoncé sa famille. Il était âgé de 61 ans.

«Auteur, compositeur, interprète, Nilda a consacré toute sa vie à la création. Musicien, écrivain, il incarnait jusqu'au plus profond de son être la figure de l'artiste», indique sa famille dans un communiqué.

Né à Barcelone, il grandit à Lyon et voyage avec sa guitare, «jouant dans les bars, les clubs et autres petits lieux, au hasard des rencontres et des opportunités», selon son site internet. En 1981, il enregistre un premier album. Après six ans d'éloignement - période pendant laquelle il fait des «boulots» sans rapport avec la musique - Nilda Fernandez revient en 1987 avec «Madrid Madrid», qui est un succès.

«Madrid Madrid»

En première partie de Sting

En 1991 suit l'album «Nilda Fernandez», avec le titre «Nos fiançailles». L'année suivante, le chanteur - avec cette voix si caractéristique, aigüe et fragile -, est sacré Révélation masculine aux Victoires de la musique. Il joue aussi en première partie de Sting à Paris, devant 15'000 personnes. Le chanteur enregistre en 1993 un album en espagnol, «500 años», et part en tournée aux Etats-Unis, au Mexique, au Chili et en Argentine.

Dans les années 1990, il part en tournée en roulotte pendant deux mois entre Barcelone et Paris. En 2001, il se rend en Russie où il reste cinq ans et enregistre des duos avec le chanteur russe Boris Moïsseev. Il met en scène plusieurs spectacles à Cuba, ou encore «Carmen» de Bizet au théâtre antique de Vienne (Isère) en 2010. Il continue à produire des albums.

Nilda Fernandez avait décidé de sortir de l'univers des maisons de disques et de commercialiser ses albums via son site internet.

«Nos fiançailles»

«Mon amour» (ats/nxp)

Créé: 19.05.2019, 13h24

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.