Passer au contenu principal

La chanteuse Pauline Ganty envisage un «Après»

Avec ce nouvel album, la Vaudoise poursuit l’exploration d’un lyrisme raffiné. Propos

La chanteuse Pauline Ganty sort l’album «Après».
La chanteuse Pauline Ganty sort l’album «Après».
FANNY MEIER

Malgré la presque inanité des disques – qui ne servent bientôt plus aux jeunes artistes du jazz qu’à tenter des concerts –, la chanteuse Pauline Ganty poursuit l’aventure initiée il y a deux ans par l’album L’envol. Le titre de son successeur, Après, est une référence limpide au décès de son père, exploré musicalement en une magnifique langueur mélancolique sur les titres de clôture Way to Blue et After.

La Vaudoise, qui signe toutes les compositions, à part le Way to Blue de Nick Drake, a dû affronter le départ de son pianiste, Marc Méan. «Ça faisait un peu peur, mais la vie est bien faite. Grâce à mon batteur Dominic Egli, j’ai tout de suite trouvé Noé Macary, pianiste lyrique et délicat, très bon à l’impro, qui a amené de la fraîcheur au projet.»

Avec encore Fabien Iannone à la basse, le quartet explore donc des ambiances plus personnelles avec une chanteuse qui se met en danger sur sa tessiture. «Je suis alto à la base, mais je vais volontiers plus haut. Un défi qui donne plus de fragilité à la musique, sans aller jusqu’à se mettre en danger pour autant.» Après étire volontiers les ailes avec un sens consommé de la lenteur – pourtant ponctué de jolies incursions dans le swing, comme New Senses – mais Pauline Ganty ne s’interdit pas d’y entendre encore quelques influences de la musique de ses débuts, la pop, «dans les mélodies».

L’ancienne élève de Susanne Abbuehl est toutefois un peu fatiguée qu’on lui rappelle le legs de sa talentueuse prof – un métier qu’elle exerce désormais aussi avec beaucoup de plaisir au Conservatoire de Fribourg. «On essaie toujours de me placer derrière son ombre… même si j’admets que son monde m’a influencée.» Même si des morceaux restent dans des parages méditatifs voisins, Après lui permet de s’émanciper plus avant.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.