La chanteuse Susanne Abbuehl sculpte le temps et l’espace à Vevey

ConcertsEn résidence quatre jours à L’Oriental, la musicienne arrive avec deux formations, l’une avec une danseuse

Dès mercredi 24 octobre, la chanteuse Susanne Abbuehl s’installe à Vevey pour quatre soirs.

Dès mercredi 24 octobre, la chanteuse Susanne Abbuehl s’installe à Vevey pour quatre soirs. Image: FLORIAN CELLA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après une mise en bouche samedi dernier avec le vernissage de l’album, Sea Salt, du projet Taïga du pianiste Marc Méan, Live in Vevey retrouve le foyer de L’Oriental et sa formule de résidence de quatre jours. Dès mercredi, la chanteuse Susanne Abbuehl ouvre somptueusement la 17e saison de concerts de l’association avec une double proposition puisqu’elle vient à Vevey avec deux formations, la première (me 24 et je 25), sans batterie, intégrant la danseuse Sun-a Lee.

«La musique partage avec la danse et la poésie cette façon de sculpter l’espace dans le déroulement du temps», estime celle qui s’est brièvement plongée dans le vocabulaire de la chorégraphie aux côtés d’une danseuse de la compagnie d’Anne Teresa De Keersmaeker, artiste qui lui a fait découvrir ces parentés, notamment dans son travail sur le «Quatuor N° 4» de Bartók. «Un spectacle magique qui donne aussi une image de la femme très éloignée des stéréotypes, à la fois très forte mais gardant sa part d’enfance.»

Cette image – Susanne Abbuehl évoque aussi le «courage et l’innocence» –, il est possible de la superposer à l’art vocal d’une chanteuse en quête de véracité d’expression. «Une voix la plus naturelle possible, sans artifices. Cela demande du travail, mais l’idéal serait de parvenir à ce que cela ne se remarque pas», prévient celle qui, rétive aux maniérismes, enseigne aux HEMU de Lausanne et Lucerne.

Dans sa recherche de simplicité, la chanteuse fouille un spectre réduit, assurant ne s’intéresser qu’à l’intervalle dynamique entre le pianissimo et le mezzo piano. «Je m’intéresse aux aspects et aux variations microscopiques de la voix.» Sa danseuse, Sun-a Lee, développe elle aussi une gestuelle menue, mais pas moins intense pour autant. «Le mieux serait d’atteindre une forme de synchronisation entre la danse et la musique et ne pas avoir à réagir, d’un côté comme de l’autre.»

Dans sa seconde formation présentée à Vevey (ve 26 et sa 27), le batteur Samuel Ber ne serait pas très éloigné du danseur par sa façon très ondulante de rythmer les envolées de cette musicienne exigeante. Andrew Audiger et Thibault Gomez prennent le piano et, dans les deux cas de figure, le Veveysan Matthieu Michel dispense en complice la limpidité de son souffle.

Créé: 24.10.2018, 11h01

Articles en relation

Le professeur a toujours faim d’apprendre

Portrait Susanne Abbuehl, chanteuse Plus...

Articles en relation

L’Oriental embarque pour un voyage riche de quatorze escales

Un théâtre, une saison Le théâtre veveysan propose une belle programmation axée sur la création contemporaine régionale. Plus...

Matthieu Michel souffle à Live in Vevey

Concerts Le trompettiste et bugliste joue quatre soirs à l’Oriental avec une formation inédite. Plus...

Penchants névrotiques disséqués à L’Oriental

Théâtre La Cie Tête en l’air sonde les dysfonctionnements des individus dans une pièce de Lukas Bärfuss. Plus...

Les concerts

Vevey, L’Oriental
Du me 24 au sa 27 octobre (20 h 30)
Entrée libre
www.liveinvevey.ch

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 8

Paru le 26 février 2020
(Image: Bénédicte) Plus...