Le festival de la Cité grimpe jusqu’à Sauvabelin

CultureLa 44e édition de la manifestation lausannoise a dévoilé son affiche et son nouveau terrain de jeu.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Pour la dernière édition de son directeur Michael Kinzer, sur le départ, la 44e édition du Festival de la Cité va encore disséminer ses scènes, du 7 au 12 juillet, entre la Cité, la ville et Sauvabelin. Après le parc de Mon Repos, le festival a déniché un autre lieu idéal pour les après-midi en famille ou les afterworks. Chaque jour, de 16 h à 20 h, seront proposés des «spectacles contemporains et rassembleurs destinés au tout public».

Après les différents chantiers qui l’avaient poussé en ville, la Cité retrouvera partiellement ses origines de 18h à 22h. On pourra y débuter la soirée autour d’une programmation «curieuse et fédératrice, entre arts urbains, cirque, musique et danse». Et les spectacles phare seront, eux, proposés dans de nombreux lieux inédits, répartis dans la ville de Lausanne. On sait déjà que les concerts de musique actuelle seront donnés à la Friche du Vallon et sous l’Arche du pont Bessières.

La programmation sera dévoilée au public le 3 juin à 11h. Et la direction promet déjà une journée particulière et unique pour le dimanche 12 juillet.

Créé: 28.04.2015, 13h03

Articles en relation

Par beau temps, le directeur de la Cité prend le large

Festival Michael Kinzer a annoncé son départ du poste qu’il occupe depuis 2008. Il assurera l’édition en cours, du 7 au 12 juillet prochain Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.