Passer au contenu principal

Les concerts de Noël en lumière

Les choeurs se prêtent à l’exercice, en suivant ou revisitant la tradition.

Le Chœur des Armaillis de la Gruyère assure le «Noël aux bougies», du 18 au 24 décembre à Lausanne.
Le Chœur des Armaillis de la Gruyère assure le «Noël aux bougies», du 18 au 24 décembre à Lausanne.
DOMINIQUE SAVARY

Qui ne connaît pas l’Alléluia du «Messie» de Haendel? C’est peut-être l’un des chœurs les plus célèbres de toute la musique, dont le rythme et la mélodie nous transportent immédiatement dans une joie communicative! L'œuvre fut écrite pour le temps de Pâques et chantée pour la première fois lors de cette fête.

Cependant, la tradition veut, depuis la mort du compositeur, qu'elle soit donnée pendant le temps de l'avent. Et le chœur Pro Arte ne déroge pas à cette tradition le 12 décembre à la cathédrale de Lausanne.

Haendel, Bach et Honegger

À côté de Haendel, Bach est souvent à l’affiche mais, ô surprise, les Concerts Bach de Lutry proposent la «Messe en si» avec des musiciens bâlois et allemands le 15 plutôt que l’habituel «Oratorio de Noël».

À Saint-François, à Lausanne, les rendez-vous jouent avec les chants de Noël populaires, comme l’a fait Honegger dans sa miraculeuse «Cantate de Noël» (Chœur Ardito, vendredi 13), ou au plus près de la tradition par le Chœur des Armaillis de la Gruyère, nos plus fameux bergers helvétiques (dans le cadre de «Noël aux bougies», du 18 au 24).

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.