La Dame de la mer chante son amour impossible

OpéraRené Falquet a mis en musique le drame d’Ibsen sur un livret adapté par François Debluë. Création à Vevey.

De gauche à droite, Frédéric Meyer de Stadelhofen (Wangel), Hélène Pelourdeau (Ellida) et Stephan Imboden (le Marin) en répétition à Vevey.

De gauche à droite, Frédéric Meyer de Stadelhofen (Wangel), Hélène Pelourdeau (Ellida) et Stephan Imboden (le Marin) en répétition à Vevey. Image: Oriental-Vevey

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«L’amour parfois/paraît château de sable/que la moindre vague entame/et que les suivantes déferont.» Le docteur Wangel chante ces paroles déchirantes en voyant sa femme hantée par son amour de jeunesse, un marin qui revient la retrouver. Divisée entre son serment passé et son engagement familial, Ellida est «La Dame de la mer» de la pièce d’Henrik Ibsen, dont René Falquet rêvait de composer la musique de scène.

Au fil d’un échange fécond initié il y a six ans avec François Debluë, l’idée de créer un opéra sur cette trame fait son chemin. Le poète de la Fête des Vignerons 1999 s’est proposé de resserrer la pièce pour en faire un drame lyrique (Éd. L’Age d’Homme). «Dès la première découpe, j’ai été séduit, reconnaît René Falquet. C’est toujours les mots et le rythme du texte qui me dictent la musique.»

Pensé pour orchestre de chambre, l’ouvrage trouve difficilement son port d’accueil. C’est finalement l’Oriental à Vevey qui héberge la création mise en scène par François Marin, dans une mouture resserrée: quintette à cordes, accordéon et percussion. Si l’histoire est riche en fantômes (le Marin, l’épouse décédée de Wangel, l’enfant mort-né d’Ellida), la partition convoque aussi son lot de fantômes musicaux, à commencer par Wagner, Britten, Grieg, Ravel et Debussy. «Ma musique, volontairement ou non, utilise les archétypes de mes prédécesseurs, avoue René Falquet. Avec sa forme en dialogues parlés entrecoupés d’airs, cet opéra rappelle les actions en musique qui sont à la naissance de l’opéra.» (24 heures)

Créé: 30.10.2018, 17h22

Infos pratiques

Vevey, L’Oriental
Du mercredi 31 octobre au dimanche 4 novembre
Renseignements: 021 925 35 90
www.orientalvevey.ch
Le Brassus, Casino
Dimanche 25 novembre (17h)

Articles en relation

La naissance d'un opéra

Culture Plongez dans les coulisses de l'Opéra de Lausanne qui dépoussière «Così fan tutte» Plus...

Mozart servi sur un plateau de téléréalité

Opéra Jean Liermier transpose «Così fan tutte» dans le monde de la télévision. Reportage en répétitions. Plus...

L’Harmonie des Campagnes joue à l’opéra

Création Le Chœur d’hommes de Goumoens-la-Ville a commandé pour ses 150 ans une histoire diabolique à son directeur, Blaise Mettraux. Nicolas Ruegg initie les chanteurs au jeu d’acteur. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 6

Paru le 14 novembre 2018
(Image: Bénédicte) Plus...