Passer au contenu principal

Dix bonnes raisons d’aller écouter Johnny. Ou pas

Johnny or not Johnny? Ce soir, l’invincible rocker se frotte à nouveau au Paléo, 19 ans après son premier passage. Revue de détail pour choisir entre l’idole et un plateau télé.

Roi zèbre sorti d'une trop longue exposition au soleil, Johnny Hallyday a laissé un souvenir visuel frappant lors de son premier Paléo
Roi zèbre sorti d'une trop longue exposition au soleil, Johnny Hallyday a laissé un souvenir visuel frappant lors de son premier Paléo
Keystone
«Route 66?Tour» passe à l'Arena. Deux mois plus tard, il manque de mourir.
«Route 66?Tour» passe à l'Arena. Deux mois plus tard, il manque de mourir.
Steeve Iuncker-Gomez
L'idole des jeunes, 19?ans, rencontre ses fans à Lausanne.
L'idole des jeunes, 19?ans, rencontre ses fans à Lausanne.
ASL
1 / 8

5 raisons d'y aller

1. Parce qu’il est toujours là A 72 ans, Johnny est revenu de tout. Il a affronté toutes les modes, du jeune rocker à banane au guerrier façon Mad Max en passant par le hippie à foulard, le crooner de variété et le biker à nuque longue. S’il a traversé quelques déserts, il est toujours remonté sur le podium des plus gros vendeurs francophones. Il a affronté des mariages tumultueux, des addictions destructrices, des amitiés déçues et des fourberies professionnelles. Il a bravé toutes les imitations et les moqueries. En 2009, alors que l’Etat français évoquait déjà ses funérailles nationales, il s’est réveillé d’un coma de trois jours. Johnny, c’est Jésus.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.