A JazzOnze +, Joshua Redman poursuit le soufflé du trio

FestivalAprès le défaut de Joe Lovano, les espoirs des amateurs de saxophone convergent sur la star. Interview.

Joshua Redman, star de la 30e édition de JazzOnze +.

Joshua Redman, star de la 30e édition de JazzOnze +. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après l’annulation, mardi, de Joe Lovano, le JazzOnze+ compte plus que jamais sur Joshua Redman pour porter haut les couleurs du saxophone, mercredi soir, 2e rendez-vous de la 30e édition. Interview d’un fort en thème.

– Vous jouez avec Gregory Hutchinson à la batterie et Reuben Rogers à la basse. Une complicité déjà ancienne?
– Ce sont deux de mes musiciens préférés et cela fait en effet plus de 20 ans que nous jouons dans des combinaisons différentes. Ils comprennent le langage du jazz en profondeur.

– Et votre langage aussi?
– Nous avons toujours eu une relation formidable, tant au sein du groupe qu’en dehors. Ils veulent toujours relever le défi, même dans les circonstances difficiles, quand les trajets ont été pénibles. Ils arrivent avec une énergie positive, prêts à se faire surprendre, ce qui est primordial lorsque l’on veut s’ouvrir à la nouveauté.

– Le trio est très dynamique, mais aussi classique: facile d’en tirer du neuf?
– Le quartet est peut-être un peu plus classique quand il s’agit de saxophone, surtout dans le jazz moderne. Le trio relève plus du piano. Quand vous n’avez pas d’instrument harmonique, cela ouvre des possibilités mais cela crée aussi des limitations. Il y a plus d’espace, plus de liberté mélodique et rythmique, mais aussi plus de responsabilités pour éviter l’uniformité des ambiances, des couleurs, de la texture.

– Ces temps, vous avez joué avec James Farm, Bad Plus, Brad Mehldau: vous aviez besoin de changements?
– D’habitude, je préfère me concentrer sur un groupe. J’ai sauté de tous côtés, mais cela valait la peine avec ces gars incroyables.

– Avec Mehldau, c’était spécial?
– On n’a jamais perdu le contact. C’est le plus grand musicien sur la planète, j’ai toujours suivi sa musique, je suis un grand fan. Et un jour, à l’écouter, j’ai compris que c’était le moment de renouer.

– Le plus grand saxe, c’est vous?
– Ce n’est pas le nom qui me vient à l’esprit. Disons Sonny Rollins?

Créé: 31.10.2017, 21h09

Le concert

Lausanne, Casino de Montbenon
Me 1er novembre (dès 19h30, Marie Krüttli Trio en première partie)
www.jazzonzeplus.ch

Articles en relation

Trente années de Jazz Onze+ dans le rétro

Festival La manifestation lausannoise débute mardi. Retour sur des anecdotes cocasses qui ont émaillé son histoire. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...