Passer au contenu principal

Lana Del Rey championne du saut en langueurs

La chanteuse susurre avec toujours autant de nonchalance sur «Lust for Life», album à caresser en plein été.

Lana Del Rey et sa moue délicieusement morose prétendent à un «désir de vivre» paradoxal.
Lana Del Rey et sa moue délicieusement morose prétendent à un «désir de vivre» paradoxal.
DR

Tel un climatiseur à bas régime dans la touffeur estivale, Lana Del Rey sort son nouveau recueil de chansons tiédies, nauséeuses à force de siestes déliquescentes et d’excès de candies. Intitulé Lust for Life quarante ans après l’album du même nom d’Iggy Pop, ce quatrième opus de la nymphe d’une Amérique névrosée, nostalgique de ses splendeurs passées, ne déroge pas à la règle des précédents, tous traversés de langueurs vocales vaguement coupables, tout à la fois moroses et sucrées.

Suavités étirées jusqu'au paradis

Ce «désir de vivre» ne rugit pas, mais évalue plutôt la situation avec une moue dédaigneuse qui n’a a priori rien à voir avec ses lèvres artificiellement gonflées… Dans le bal de ces suavités étirant le mal-être jusqu’au paradis tel un jet de bitume filmé au ralenti, il se produit pourtant des moments hypnotiques aux charmes équivoques et d’un érotisme un peu malade.

Slalomant dans les replis d’une intimité assez pute, In My Feelings peut séduire. Quant à Summer Bummer, avec les rappers A$AP Rocky et Playboi Carti, il règle la ventilation sur le climat du vice. Tout ne se maintient pas à ce niveau de stupre étouffant et Groupie Love, toujours avec A$AP Rocky, susurre dans des draps unidimensionnels.

Autre grande litanie à inventer des reliefs presque épiques, When the World Was at War We Kept Dancing pose cette question à l’angoisse narcosée: «Is it the end of an era? Is it the end of America?» Dans le manège indolent d’une décadence rêveuse, Lana Del Rey fascine plus d’une fois. Plaisir coupable.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.