Lausanne au nom du groove éternel

FestivalLe Holy Groove ouvre et multiplie les chances de se déhancher.

Le collectif Family Atlantica fait partie de la chaude programmation du samedi et compte dans ses rangs des membres d’Heliocentrics, groupe qui joue le même soir, lui aussi au Romandie.

Le collectif Family Atlantica fait partie de la chaude programmation du samedi et compte dans ses rangs des membres d’Heliocentrics, groupe qui joue le même soir, lui aussi au Romandie.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Figé dans ses ingrédients robotiques, le R&B contemporain n’a qu’à bien se tenir: en 2016, il semble que ce bon vieux groove en cuissettes et torse luisant demeure le champion des reptations ondulatoires, de la lascivité crypto-musicale et des soirées pyromanes. Comme le disait votre grand-mère: c’est dans les vieilles marmites que l’on cuisine les meilleurs plats.

Les chaudrons du festival lausannois Holy Groove débordent pour la quatrième année consécutive de funk vintage et d’afrobeat transpirant. Associée à cinq lieux lausannois qui se passent le flambeau de la fournaise musicale, cette nouvelle édition ne démérite pas dans sa croisade pour les musiques organiques et remuantes.

Kinky punky party

Le rituel de quatre jours commence jeudi soir en pétaradant au Bleu Lézard avec le funk-rock de Kind & Kinky Zoo et la bande-son cinématographique imaginaire et endiablée de Calibro 35. Demain, le jeu se calme au Bourg – mais pas l’intensité – avec la blue-eyed-soul de The Milk avant d’accélérer sur la vague bien enroulée des Soul Surfers.

Samedi, Le Romandie fait monter la température dans les grandes largeurs avec un feu d’artifice qui s’annonce grandiose. Family Atlantica va jongler avec toutes les couleurs sonores à disposition de cette formation qui collectionne les origines. De sa chanteuse vénézuélienne Luzmira Zerpa au batteur nigérian et ghanéen Kwame Crentsil, la troupe comporte aussi des membres du groupe Heliocentrics qui joueront ensuite en leur nom propre. Ce caméléon londonien du groove a aussi bien collaboré avec Mulatu Astatke qu’avec Lloyd Miller et poursuit sur sa lancée à Lausanne, en arrivant avec le pionnier africain Orlando Julius, source du mythique Super Afro Soul de 1966.

La soirée se présente comme le clou du Holy Groove, un festival qui propose aussi des rendez-vous gratuits: une expo de pochettes, une conférence et la projection du film Black Dynamite (di 9, 17 h). Signez-vous!

(24 heures)

Créé: 06.10.2016, 16h32

Infobox

Lausanne, divers lieux
Le Bleu Lézard, Le Bourg, Le Romandie, La Datcha

Du je 6 au di 9 oct.
www.holygroove.ch

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

«Christian Constantin dérape une fois de trop», paru le 23 septembre 2017.
(Image: Valott) Plus...