Passer au contenu principal

Lisa Simone, fleur rieuse éclose sur un terreau de douleur

En guerrière très pacifique, la fille de Nina a trouvé sa voie de chanteuse, malgré l’ombre maternelle.

Lisa Simone.
Lisa Simone.
Warner

Ses éclats de rire et de voix tranchent dans le lobby du luxueux hôtel genevois où Lisa Simone reçoit en agitant avec enthousiasme ses dreadlocks. De loin comme de près, la chanteuse incarne la joie de vivre, de s’exprimer. Mais la femme sait que l’on ne vient pas seulement la visiter pour parler de son exubérance scénique ou de son nouvel album, le métissé et très rythmé «In Need of Love» (ndlr: qui vient de sortir, près d’un an après cet entretien). La petite fille qui vit toujours en elle sait que les journalistes l’approchent aussi pour toucher du doigt le mystère de sa mère, la grande Nina Simone.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.