Lumina brille à Saint-Maurice

Concerts de l’AventDe jeudi à dimanche, le festival déborde de l’Abbaye et irradie en ville.

Pour la troisième édition de Lumina, les concerts de musique sacrée dans la basilique sont éclairés à la bougie par Kala Lumen.

Pour la troisième édition de Lumina, les concerts de musique sacrée dans la basilique sont éclairés à la bougie par Kala Lumen. Image: SAINT-MAURICE TOURISME

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Alors que rues et vitrines voient se multiplier les éclairages aux diodes luminescentes, on assiste à l’inverse à un retour en force de l’illumination aux bougies des concerts de musique sacrée à l’intérieur des églises. Il y a manifestement un phénomène à la fois spectaculaire et apaisant qui attire le public dans l’éclairage aux chandelles. Dans la pénombre, l’attention acoustique est démultipliée. À Saint-Maurice, c’est un véritable festival dédié à la lumière naturelle et à la musique qui a vu le jour. Michel Etter, muséographe mandaté pour la valorisation du site de l’Abbaye, a imaginé Lumina avec l’abbé Jean Scarcella, et fait appel aux artistes qui travaillent avec la lumière naturelle.

«Suite au succès populaire de la première édition, en 2015 à l’occasion des 1500 ans de l’Abbaye, avec près de 10'000 spectateurs, Lumina va se déployer pour la première fois dans toute la vieille ville dès jeudi à la tombée de la nuit et jusqu’à dimanche.» Invité pour la troisième fois consécutive, Renato Häusler, le guet de Lausanne, a conçu une nouvelle illumination de la basilique sur le thème Ombre, lumière et éclat.

Chaque soir, après les vêpres par la communauté des chanoines, un ensemble vocal chantera dans cette pénétrante atmosphère à 19h et à 21h. «Nous avons dédoublé les concerts en raison de leur succès, la basilique ne pouvant pas accueillir plus de 800 personnes», précise Michel Etter. Jeudi, l’Octuor vocal de Sion entonne des pièces de la liturgie orthodoxe russe et des motets en allemand et en latin. Vendredi, ce sera le tour des Fribourgeois de L’Accroche-Chœur et, samedi, du chœur de gospel Spirit of Hope de Nussbaumen en Argovie. Dimanche, les voix féminines de Callirhoé proposent un programme délicat autour des Litanies de Francis Poulenc et de la Messe de Valentin Villard.

Entre les deux moments musicaux, le public pourra à nouveau apprécier devant le parvis le spectacle de feu de la compagnie Lumen intitulé «Origines» et déambuler en ville à la découverte de plusieurs installations d’artistes valaisans. Mais la création la plus spectaculaire sera certainement «Maurice l’Ardent», signée par le Catalan Muma avec l’aide de 150 bénévoles. «Dès 17h30, on éteint l’éclairage public et Muma allume la ville de 16'000 bougies, s’enthousiasme Michel Etter. Avec ses cours secrètes et ses passages couverts investis par les artistes, Saint-Maurice se transforme en mini-Lyon et sa Fête des Lumières.»


Saint-Maurice, basilique, divers lieux Du je 7 au di 10 décembre Concert chaque soir à 19h et 21h Entrée libre www.lumina-stmaurice.com (24 heures)

Créé: 07.12.2017, 11h17

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 5

Des dizaines d'automobilistes ont été bloqués dans le Chablais, pendant plusieurs heures pour certains. La situation était également chaotique sur les routes secondaires parsemées de congères.
(Image: Bénédicte) Plus...