Passer au contenu principal

-M- affine sa pop dans le creuset africain

Matthieu Chedid joue samedi à Montreux en arborant les couleurs africaines du récent album «Lamomali», concocté entre amis depuis son salon.

Le chanteur et guitariste - M - débarque samedi au Montreux Jazz pour conclure la fête sous la bannière africaine, avec un dernier album, «Lamomali», concocté avec toute une tribu d’amis artistes.
Le chanteur et guitariste - M - débarque samedi au Montreux Jazz pour conclure la fête sous la bannière africaine, avec un dernier album, «Lamomali», concocté avec toute une tribu d’amis artistes.

En musicien affectionnant les pas de côtés, Matthieu Chedid – plus connu sous son pseudo de -M- – se fait plaisir ces dernières années. En 2015, il collaborait avec le photographe Martin Parr pour une expo et une soirée aux Rencontres d’Arles. Ces jours, on le retrouve sur la B.O. de Visages Villages, le film d’Agnès Varda et de JR. Et il arrive samedi à Montreux avec la clique africaine de son dernier album collectif, Lamomali, avec notamment le prestigieux joueur de kora Toumani Diabaté et la chanteuse Fatoumata Diawara.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.