Marc Aymon a trouvé son trésor musical

MusiqueLa moisson des «Glaneurs» débouche sur une performance où le chanteur valaisan s’approprie le matériau récolté.

Marc Aymon espère découvrir des auteurs inconnus.

Marc Aymon espère découvrir des auteurs inconnus. Image: Matthieu Gafsou

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cet été, Marc Aymon lançait un appel à toutes les bonnes volontés qui voudraient bien lui confier les documents musicaux dormant dans leur galetas. Le chanteur valaisan avoue une double ambition, patrimoniale et artistique. Il s’agit d’une part de réunir et de conserver les traces de l’activité musicale vernaculaire romande, mais aussi de ressusciter cet héritage, car des cahiers de chant ou des partitions poussiéreuses ne peuvent être partagés que si on les joue.

Intitulée «Glaneurs», l’opération a répondu aux attentes de son initiateur. «Les gens ont réagi en allant déposer les objets dans les librairies Payot de tous les cantons romands et en les accompagnant de mots manuscrits très touchants, s’enthousiasme Marc Aymon. Cette chasse au trésor a permis de récolter plusieurs centaines de documents, qui intégreront une collection itinérante. À nous d’être à la hauteur pour raviver la mémoire de nos aïeux.»

Le rôle du musicien entre désormais dans sa phase active. Avec le chanteur Xavier Michel, le guitariste Frédéric Jaillard et plusieurs invités, Marc Aymon tentera de faire sonner une partie de ces documents dans son laboratoire sédunois. L’expérience dure quinze jours, retransmise en direct au Centre culturel des Arsenaux, à Sion, et au Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne. «Une telle performance créatrice n’a jamais été tentée sur des archives, jubile le chanteur. Nous allons aller de surprise en surprise.»

Créé: 04.12.2019, 20h50

Infos pratiques

MCBA, Lausanne

Les Arsenaux, Sion

Du 5 au 20 décembre.

Entrée libre

www.glaneurs.ch

Articles en relation

Marc Aymon stimule la mémoire collective

Musique Le chanteur valaisan appelle les Romands à fouiller leurs greniers à la recherche de traces de la vie musicale de 1800 à 1970. En décembre, résidence diffusée au MCBA. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.