Michel Portal plane toujours entre jazz et classique

Le clarinettiste est l’un des invités phares du Festival Sine Nomine, entre autres surprises qui font déborder le quatuor à cordes. Entretien avec un vagabond des notes.

Michel Portal, un souffle et une inspiration intactes

Michel Portal, un souffle et une inspiration intactes

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Résolument ouvert à toutes les influences, éclectique et transdisciplinaire. Ainsi se veut le Festival Sine Nomine dans sa 9e édition. Imaginé par les membres du quatuor à cordes lausannois comme un lieu de rencontre entre amis musiciens de la scène classique, le festival a quitté son havre de l’Aula des Cèdres pour la scène plus urbaine du Casino de Montbenon. Et sa programmation s’en ressent.

Outre une collaboration originale avec la Cinémathèque (lire ci-contre), l’affiche 2017 allie comme toujours son cœur de cible, à savoir la musique pour quatuor à cordes (Bach, Haydn, Mozart, Beethoven, Mendelssohn, Berg…), avec des incursions marquées dans le jazz. A l’image de Michel Portal, invité pour deux concerts contrastés, l’un plus «fulgurant», avec le pianiste de jazz Bojan Z, et l’autre avec ses amis du Quatuor Sine Nomine dans le Quintette pour clarinette de Mozart et dans des pages symphoniques par l’Orchestre des Jeunes de Suisse romande (OJSR).

Rencontre d’«alter égaux»

«J’ai souvent joué Mozart et Brahms avec les Sine Nomine, raconte Michel Portal, et ça s’est toujours très bien passé. On se connaît et on est contents de se revoir, en toute amitié.» A l’écouter, la musique n’est qu’une rencontre d’«alter égaux». Le souffleur aime surtout s’intégrer à des petites formations et il a horreur qu’on le présente comme une légende ou un monstre sacré.

Le lauréat du concours de Genève 1963, le précurseur du free jazz en France, le compositeur de tant de thèmes mémorables et de splendides musiques de film n’a au fond qu’une ambition: «Je suis un instrumentiste qui cherche dans l’instrument à aller de l’avant et plus profondément dans mon métier, à sortir des sentiers battus, pour ne pas mourir idiot.»

Preuve par l’album

A 81 ans, le clarinettiste et bandonéoniste n’a perdu ni souffle ni inspiration. Preuve à l’appui: son tout dernier album le fait dialoguer avec le quatuor Ebène, le percussionniste Richard Héry et le pianiste Xavier Tribolet dans un projet inclassable et décoiffant, où chaque musicien a apporté ses propres compositions. «J’ai toujours spontanément alterné et mélangé les genres, reconnaît Michel Portal, et on m’a dit des sornettes, que ce n’était pas du jazz ou pas du classique. Je m’en foutais, car je voulais faire mon truc. Aujourd’hui, tous les musiciens ont cette envie. Pour ce disque avec Ebène, on a évoqué Monk et Ellington, mais ils l’avaient déjà fait. Alors pourquoi ne pas faire quelque chose soi-même! Comme une sorte de libération.»

Avec ses joies et ses ombres aussi, avec ce titre original, L’abandonite – «un tango où j’abandonne le bandonéon pour la clarinette basse, qui est aussi un morceau sur le temps qui passe. Les gens disparaissent, et je n’aime pas cela.» Rassurez-vous, Portal, c’est surtout de la haute «fidélité»!

Créé: 07.06.2017, 19h47

Infos

Lausanne, Casino de Montbenon
Festival Sine Nomine, du je 8 au di 11 juin
Michel Portal Bojan Z duo: ve 9 (21 h 30)
Portal l’OJSR: sa 10 (14 h 30)
Rens.: 077 467 50 63
www.festivalsinenomine.ch

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 18 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...