Passer au contenu principal

Le monde a encore besoin de Rokia Traoré

La musicienne malienne est de retour avec «Né So», un sixième album studio né dans le doute mais accouché avec bonheur.

Tissant des liens entre l'Afrique et le monde, la chanteuse malienne Rokia Traoré vient de sortir l'album «Né So» qui réunit musiciens d'Afrique de l'Ouest et artistes occidentaux comme le bassiste de Led Zeppelin, John Paul Jones.
Tissant des liens entre l'Afrique et le monde, la chanteuse malienne Rokia Traoré vient de sortir l'album «Né So» qui réunit musiciens d'Afrique de l'Ouest et artistes occidentaux comme le bassiste de Led Zeppelin, John Paul Jones.

Sous nos latitudes, l’«urgence de l’art» résonne trop souvent comme une formule creuse, galvaudée, et rares sont les créateurs qui se confrontent directement – et pas seulement intellectuellement – à la dure réalité. Discuter quelques instants avec la chanteuse Rokia Traoré rappelle que la vie d’artiste peut ressembler à un parcours du combattant – et pas seulement quand il s’agit de quêter des subventions.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.