Le Montreux Jazz bien sécurisé selon la police

BilanLe nombre d’infractions recensées est resté bas pour 240'000 festivaliers.

Les soirées de la quinzaine n’ont pas été trop agitées.

Les soirées de la quinzaine n’ont pas été trop agitées. Image: KEYSTONE

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La police a comptabilisé plus de 30 vols, injures ou dommages à la propriété et plusieurs signalements d’attouchements au Montreux Jazz Festival 2019. Tout en notant que les plaintes arrivent souvent encore après la fin du festival. Les agents ont également constaté 23 bagarres et 51 infractions à la loi sur les stupéfiants. Par ailleurs, une cinquantaine de mineurs ont tenté de se légitimer à l’entrée d’un lieu de nuit gratuit au moyen de faux documents. La police a également arrêté un duo de voleurs à la tire professionnels ainsi qu’une personne utilisant de faux billets.

Des policiers, gendarmes ou Securitas d’une dizaine de services ont assuré la sécurité. Les services sanitaires n’ont pas chômé non plus. Ils ont pris en charge 1245 personnes, dont plus de la moitié venaient du staff, principalement pour des plaies superficielles. L’ambulance a été appelée seize fois, surtout pour des abus de substances.

Selon la police cantonale, ce bilan n’a rien d’inquiétant pour une manifestation attirant plus de 240'000 festivaliers. Un dispositif de médiation urbaine a engendré une baisse significative des incidents par rapport à 2017: de violents affrontements s’étaient alors déroulés au parc Jean-Villard-Gilles et sur les quais. La situation est stable par rapport à 2018. Des bénévoles ont distribué plus de 10'000 bouteilles d’eau et certains d’entre eux, les «Guerrabas», ont assisté une dizaine de personnes fortement alcoolisées ou en détresse.

Créé: 15.07.2019, 20h19

Articles en relation

L’édition de tous les dangers

Montreux Jazz Festival Billetterie morose, concurrence exacerbée, opération Elton John, canicule… Mathieu Jaton fait le bilan d’un 53e chapitre hors norme. Plus...

Chick Corea retrouve l’accent espagnol de ses seventies

Montreux Jazz Le pianiste rallume, vendredi au Club, le succès de ses fusions latines. Un concert déjà complet. Plus...

Qu’importe l’enfer ou le paradis, Tom Jones fut divin

Critique À 79 ans, le crooner le plus cool du monde a mélangé mardi à Montreux joie et émotion Plus...

Dernière ligne avant la fin du monde

Festival Montreux reçoit ce soir la génération désenchantée d’un genre de la marge. Lourd, dopé, glauque… radical. Ou comment le cloud rap a rendu le hip-hop à nouveau malpropre et dangereux Plus...

Bon Iver, retour à la lumière du prodige folk

Critique Dimanche au Montreux Jazz Festival, le beau falsetto américain lâchait les effets robotiques pour gagner en émotion Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.