Passer au contenu principal

L’orchestre qui ressemble à un miracle

Le festival de musique de Montreux-Vevey réinvite le Youth Orchestra of Bahia. Son fondateur, Ricardo Castro, témoigne.

Ricardo Castro avait déjà fait sensation à Montreux avec le Youth Orchestra of Bahia en 2014.
Ricardo Castro avait déjà fait sensation à Montreux avec le Youth Orchestra of Bahia en 2014.
Yunus Durukan/Septmus/LDD

Le Septembre Musical 2016 voit-il le passage de témoin de deux mondes musicaux? L’ancien monde serait représenté par le Royal Philharmonic Orchestra (RPO), phalange prestigieuse fondée à Londres en 1946, l’année même de la première édition du Septembre Musical à Montreux. Le RPO illustre à merveille le degré d’accomplissement qualitatif que peuvent atteindre les meilleurs orchestres professionnels. De retour ce week-end pour l’ouverture du festival, l’orchestre britannique est en résidence à l’Auditorium Stravinski et donne trois concerts luxueux placés sous la baguette de son chef titulaire Charles Dutoit, qui souffle cette année avec panache ses 80 bougies. Le nouveau monde qui émerge aujourd’hui serait incarné par le Youth Orchestra of Bahia (YOBA), fondé au Brésil par Ricardo Castro. Une formation bien moins virtuose que le RPO mais colorée et gourmande, avec ses musiciens âgés de 13 à 29 ans, et qui revient à Montreux après son succès mémorable en 2014.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.