Passer au contenu principal

L'OSR débute son périple par une escale forcée

Le voyage américain de l’orchestre s’est arrêté à Londres après une défaillance technique de l’avion.

L'OSR en coulisses (archives). L'orchestre a momentanément été cloué au sol à Londres.
L'OSR en coulisses (archives). L'orchestre a momentanément été cloué au sol à Londres.
Sylvie Bonier

C’est une voix d’aéroport forcément conciliante, de celles qui parviennent coûte que coûte à garder un ton distancié et arrondi, qu’il s’agisse d’annoncer un embarquement à venir ou d’évoquer le pire des malheurs. Mardi, dans un des gates de l’aéroport de Heathrow, à Londres, l’embarquement de l’Orchestre de la Suisse romande vers les Etats Unis – là où la formation doit se produire pendant deux semaines – a pris un pli éminemment dantesque, rappelé par une les interventions d’une speakerine rompue à l’exercice de l’état d’urgence.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.