La «Passion selon saint Jean» lancée dans l’espace de la cathédrale

CritiquePaul McCreesh a trouvé la mesure de la pièce lors de l’ouverture du Festival Bach à Lausanne.

Nicholas Mulroy, évangéliste de la Passion selon saint Jean de Bach vendredi dernier à la cathédrale de Lausanne.

Nicholas Mulroy, évangéliste de la Passion selon saint Jean de Bach vendredi dernier à la cathédrale de Lausanne. Image: Daniel Muster

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Festival Bach de Lausanne a toujours porté la musique de Bach au pinacle. Depuis 1997, il permet de vivre ses plus grands chefs-d’œuvre dans une proximité inédite et enrichissante, au plus près du style d’époque. Cette exigence n’induit cependant aucune monotonie, chaque programme, chaque interprète apportant un nouvel éclairage. Ainsi Paul McCreesh et ses Gabrieli Consort & Players avaient livré en 2011 une version radicale à huit chanteurs-solistes de la «Passion selon saint Matthieu»: plongée dans l’intimité du drame pour une expérience fascinante à Saint-François.

Vendredi, les mêmes interprètes ont opté pour une formation étoffée à 14 chanteurs afin de rendre plus audible la «Passion selon saint Jean» dans l’espace démesuré de la cathédrale. Mais l’approche est similaire, qui vise à obtenir le maximum d’intensité avec le minimum d’effet. Il faut certes tendre un peu l’oreille (qui s’y fait), se laisser guider par le récit poignant de l’évangéliste Nicholas Mulroy et la justesse des solistes émergeant du chœur pour que la grandeur opère. Ici, la proximité est assurée par six écrans répartis dans la nef permettant d’admirer le détail d’un visage, d’un instrument, d’un geste.

Présents dès la 3e édition en 1999, Christophe Rousset et ses Talens Lyriques (étoffés ici par le Wiener Kammerchor) compléteront cette passion ce dimanche par deux moments liturgiques qui l’encadrent: le «Magnificat» annonçant la Nativité, et l’«Oratorio de Pâques» centré sur la Résurrection. Dans un esprit plus démonstratif, mais non moins essentiel.

Créé: 11.11.2019, 19h21

Infos

Lausanne, Saint-François
Di 17 nov. (17 h)

Rens.: 024 543 00 74.

www.festivalbach.ch

Articles en relation

La «Passion selon saint Jean» ouvre les feux à la cathédrale

Classique Au Festival Bach de Lausanne, le chef britannique Paul McCreesh et son orchestre les Gabrieli exhumeront le sublime oratorio du compositeur allemand, avec six écrans vidéo. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 12 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...