People in the City bat le rythme à Lausanne

FestivalLa 10e édition du rendez-vous electro décolle mardi à Lausanne à Sévelin

La DJ allemande Perel amène un peu d’ombre mardi.

La DJ allemande Perel amène un peu d’ombre mardi. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’exode des vacanciers désertifie des rues écrasées de soleil, mais des irréductibles résistent. Pour sa 10e édition, People in the City frappe au cœur de l’été en habitué de la chaleur du dancefloor que la canicule n’effraie pas. Le rendez-vous electro lausannois jadis installé au Flon prend désormais possession d’une halle de Sévelin, pour faire miroiter les facettes de ses DJ.

Après un warm-up le week-end dernier à la Ferme des Tilleuls à Renens, l’armada débarque dès ce mardi pour chauffer les sons de la ville. Une première soirée attisée en douceur par Atish avant un live de l’Allemand Jan Blomqvist, les sonorités plus sombres de sa compatriote Perel et l’éclectisme festif de Massimiliano Pagliara, avant une conclusion bien remuante de Gerd Janson.

Le lendemain, fête nationale oblige, les sets s’«helvétisent» mais sans céder au lancer de drapeau pour autant. Et avec des saveurs chiliennes puisque Luciano est dans la place, comme il l’était lors de la 1re édition de 2009. Le DJ donne la réplique à sa copine Sonja Moonear. Avec Masaya, on garde un pied au Chili mais dans un dialogue avec La Forêt. Kün et Adolpho & Franky complètent l’affiche. Summer in the city…

Créé: 31.07.2018, 11h49

Le Festival

Lausanne
Halle av. Sévelin 40

Ma 3 juillet (14 h-2 h)
et me 1er août (12 h-0 h)
www.peopleinthecity.ch

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.