Philippe «Zdar», du duo Cassius, est décédé

MusiquePhilippe Cerboneschi, dit «Zdar», est mort après une chute depuis la fenêtre d'un immeuble à Paris mercredi soir.

Hubert Blanc-Francard et Philippe Cerboneschi (droite), à Paris le 14 mai 2016.

Hubert Blanc-Francard et Philippe Cerboneschi (droite), à Paris le 14 mai 2016. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Philippe Cerboneschi, dit «Zdar», membre du duo Cassius, pionnier de la French Touch de l'électro, est mort mercredi soir à Paris. «Il a fait une chute accidentelle, par la fenêtre d'un étage élevé d'un immeuble», a déclaré son agent, sans plus de précision.

Philippe Cerboneschi, 50 ans, composait depuis 1996 avec Hubert Blanc-Francard le duo Cassius, devenu incontournable sur la scène électronique française dès la parution de leur premier album «1999» sorti la même année et qui mêlait hip-hop, house et funk.

Ils s'étaient rencontrés quelques années plus tôt, quand «Zdar» travaillait déjà comme ingénieur du son pour des artistes comme Serge Gainsbourg et avait créé Motorbass, un premier duo avec Etienne de Crécy.

Acteur majeur de la French Touch

Trois autres albums studio de Cassius suivront: «Au rêve» en 2002, «15 Again» qui marqua un virage vers le rock en 2006 avec le single «Toop Toop» et «Ibifornia» en 2016.

Acteur majeur de la French Touch, «Zdar» a aussi énormément collaboré avec des artistes divers, tels que les Beastie Boys, Phoenix, The Rapture, Cat Power, Chromeo, Tiga, M ou encore Franz Ferdinand. (ats/nxp)

Créé: 20.06.2019, 02h40

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.