Passer au contenu principal

«Pierre et le loup», comme un pop-up géant

Les personnages et les décors du conte de Prokofiev se matérialisent sur la scène de l’Opéra.

Le loup en ombre chinoise au fond des bois.
Le loup en ombre chinoise au fond des bois.
CB

Créé en 1936, «Pierre et le loup» de Prokofiev reste un tube inoxydable pour l’initiation des enfants à la musique classique. La version à la fois naïve et luxueuse que l’Opéra de Lausanne en a tiré en 2006 avec Gérard Demierre à la mise en scène a gardé toute sa magie et sa singularité. Déjà impliqué à la création, l’Orchestre de la Haute École de musique de Lausanne réagit avec truculence et souplesse au geste précis d’Antoine Rebstein. Le narrateur, Örs Kisfaludy, a un atout de taille par rapport à tous ceux qui ont raconté cette histoire avec leurs seuls mots: il peut feuilleter les pages d’un livre géant et en faire sortir Pierre (Pierre de Beaudéan) et son grand-père (Christophe Balissat) vivants. Et quand le rideau se lève, c’est comme si une forêt avait jailli du livre, à l’instar d’un pop-up géant.

Le narrateur, habillé comme les personnages à la mode lapone, entre dans l’histoire et donne même un coup de main à Pierre. Grâce à un jeu très habile sur les éclairages, le spectacle mise beaucoup sur des effets d’ombres chinoises, avec une capture saisissante du canard par le loup (Patrick Yaël Rion). Celle du loup en revanche manque son effet dramatique et se déroule décidément trop loin au fond du bois.

Il y a presque une démesure entre la brièveté de la pièce et les moyens mis en œuvre pour l’illustrer. Mais le bonheur d’une salle pleine à craquer de bambins n’a pas de prix. Ils interagissent bruyamment avec le narrateur, tremblent en voyant le loup aux yeux brillants surgir sous la lune et sourient quand Pierre suit des yeux son ami l’oiseau, matérialisé par le son de la flûte. Le canard-hautbois et la clarinette-chat ont aussi le privilège de l’invisibilité, mais leurs mélodies tourneront encore longtemps dans la tête.

----------

Lausanne, Opéra Du 20 au 24 novembre (complet)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.