Raffaele Pe, nouveau venu dans la galaxie des contre-ténors

ConcertL’Italien chante Vivaldi avec I Barocchisti de Diego Fasolis. En concert le 17 février à l'Opéra de Lausanne.

Raffaele Pe, une voix aiguë en pleine ascension.

Raffaele Pe, une voix aiguë en pleine ascension. Image: Kaupo Kikkas

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cet article a paru une première fois dans le supplément Opéra de Lausanne du 28 septembre 2018.

Personne ne regrette le temps où l’Eglise catholique castrait les garçons à tire l’arigot avant leur mue, espérant en sauver quelques-uns d’une malédiction à vie (l’opération n’était pas sans danger) par la perfection d’une voix miraculeuse. L’histoire de la musique a conservé le nom d’une poignée de ces chanteurs d’exception, véritables vedettes aux XVIIe et XVIIIe siècles, dont la seule trace tangible, outre les témoignages de leurs contemporains, ont été des partitions longtemps oubliées dans les bibliothèques. Mais, par un retournement de situation totalement inattendu, l’art forcément inaccessible des castrati a pu renaître au XXe siècle de façon tout à fait convaincante et indolore, grâce à l’intérêt recouvré pour ces musiques et par le travail acharné de plusieurs générations de chanteurs.

Il existe aujourd’hui une telle cohorte de contre-ténors d’exception qu’il n’est plus question de parler de concurrence: entre le mezzo pur et radieux d’un Philippe Jarrousky, le cuivré sombre d’un Max Emmanuel Cencic, l’agilité d’un Youri Mynenko, l’intériorité d’un Bejun Mehta, il y a autant de différences qu’entre un soprano dramatique, un soprano colorature ou un soprano lyrique. Et à chaque type de voix son répertoire, ses personnages de prédilection. Paru l’an dernier chez Glossa, l’album «A due alti» illustre idéalement ce propos, faisant dialoguer les voix très contrastées de Raffaele Pe et Filippo Mineccia dans de rares duos signés Haendel, Bononcini, Steffani, Marcello et Caresana.

S’imposant depuis quelques années parmi les rares Italiens à percer dans ce type de voix, Raffaele Pe se distingue par un timbre très homogène, magnifiquement sonore, cultivant un falsetto quasi permanent, contrairement à son confrère Filippo Mineccia, au grain plus terrien et incarné. La légèreté flûtée et l’élégance naturelle n’empêchent nullement l’engagement dramatique chez ce contre-ténor qui a participé à plusieurs enregistrements d’oeuvres exhumées en premières mondiales. A Lausanne avec I Barocchisti, l’ensemble phare au Tessin sur instruments d’époque, Raffaele Pe se consacrera uniquement à Vivaldi, avec des airs tirés des opéras « Bajazet », « Farnace », « Orlando » et « Teuzzone ». Diego Fasolis mettra en valeur également ses solistes dans des concerti pour cordes, tromptettes et mandolines du prêtre roux. (24 Heures)

Créé: 08.02.2019, 15h01

Lausanne, Opéra
Di 17 fév. (17h)
Rens.: 021 315 40 20
www.opera-lausanne.ch

Articles en relation

«Anna Bolena» est le germe de l’opéra romantique italien»

Opéra Roberto Rizzi Brignoli dirige l’ouvrage qui a véritablement lancé le succès de Gaetano Donizetti. Le chef italien dirige à Lausanne la version originale de la création de 1830 à Milan. Plus...

Un concentré de folie et d’esprit français

Opérette Pierre-André Weitz redonne vie, sens et rythme à «Mam’zelle Nitouche», avec la complicité d’Olivier Py. Un spectacle à double fond à l’Opéra de Lausanne. Plus...

Féerie mi-tendre, mi-drôle, «Cendrillon» scintille

Opéra L’opéra-comique de Pauline Viardot reprend vie et déroule ses charmes désuets. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.