Passer au contenu principal

«Le reggae n’est pas si facile à capter, l’herbe peut aider»

Figure du reggae en Angleterre et érudit de la musique jamaïcaine, Earl Gateshead passe ses plaques samedi au Bourg à Lausanne.

Earl Gateshead, vétéran du sound system londonien, passe ce samedi au Bourg de Lausanne.
Earl Gateshead, vétéran du sound system londonien, passe ce samedi au Bourg de Lausanne.
DR

Une session torride est prévue au Bourg ce samedi. Pour fêter son anniversaire, le Bruk Boogie Kru a invité une figure du reggae londonien, Earl Gateshead, DJ spécialisé dans la musique jamaïcaine qui, à ce titre, préfère celui de «selector». L’érudit de 63 ans, longtemps représentant du label Trojan à la tête de son sound system, propage la bonne parole depuis près de quarante ans et promet de naviguer dans l’histoire chaloupée du genre, depuis le ska jusqu’aux productions les plus con­temporaines.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.