Les révoltés du punk au biniou débarquent à Orbe

MusiqueLe Puisoir accueille les Ramoneurs de Menhirs de Loran Béru, chantre du punk alternatif et membre fondateur des célèbres Bérurier Noir.

Les Ramoneurs de Mehirs avec l'ancien Bérurier Loran, ici à Quimper en 2017, lancent une scène spécialisée dans le punk et le métal dans le Nord vaudois, pense l'organisateur.

Les Ramoneurs de Mehirs avec l'ancien Bérurier Loran, ici à Quimper en 2017, lancent une scène spécialisée dans le punk et le métal dans le Nord vaudois, pense l'organisateur. Image: Wiki/Commons

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Puisoir, vénérable cantine en bois jouxtant le terrain de foot du FC Orbe, c’est le nouveau squat parisien à la mode. C’est en tout cas là que se produit ce mercredi l’ancienne figure des Bérurier Noir, le guitariste Loran Béru. Le même qui scandait «Vivre libre ou mourir» sur les scènes mal éclairées qui étaient celles des heures de gloire du punk français des années 80.

L’éternel révolté au blouson noir y joue avec les Ramoneurs de Menhirs, d’autres anarchistes qui savent mieux que personne faire sonner en harmonie les bombardes, la cornemuse, les chansons traditionnelles des fest-noz avec les riffs mécaniques du punk alternatif. Ils suivent les Sons of O’Flaherty (Celtic Folk Punk, Bretagne) et Pipes and Pints (Punk Celtic, République tchèque).

Derrière ce rassemblement de mélomanes adeptes du kilt à crête, Alex Castillo et sa société d’organisation, tout droit implantée depuis le Valais. «J’y ai organisé des centaines de concerts de métal avant de venir m’implanter à Orbe. Je connais moins la scène punk, mais ce sont nos frères et il y a clairement un public pour ça dans la région au sens large.»

Les Ramoneurs de Menhirs au milieu de tout ça, c’est «une prise de risque calculée» de la part de l’organisateur, qui s’est dit «très bien accueilli» par les Urbigènes. «Ça ne sert à rien de lancer des petits concerts avec trois groupes locaux et 20 spectateurs. Tout le monde y perd. L’idée, c’est d’enchaîner les événements avec des grands groupes et de faire connaître la place», explique-t-il.

Après les hymnes à la liberté et à l’insoumission de mercredi, il devrait y avoir une fête irlandaise débordant dans la ville en avril et un autre joli coup en juillet à Vallorbe avec Tagada Jones, autre figure du punk actuel et autre digne ambassadeur de Rennes (F). Dieu sait ce qui va suivre.


Ramoneurs de Menhirs, Sons of O'Flaherty, Pipes & Pints
20 novembre, 18h-22h,
au Puisoir à Orbe.
www.katharsys.ch

L'événement sur Facebook

Créé: 18.11.2019, 07h34

Articles en relation

Sorti des caves, revenu des sommets, le punk mélodique ne meurt jamais

Musique Bad Religion, Millencolin: deux générations de rockers gravent la même semaine une nouvelle encoche dans un style aux codes immuables, qui n’a jamais cru au «No future!» Plus...

Une photographe rolloise expose le rock underground au Centre culturel suisse

Noir et blanc Dès 1981, Catherine Ceresole a capturé des images des plus grandes figures du rock expérimental. Elle les présente à Paris sous le titre«Other Music». Plus...

La dynamique culture d'Orbe chauffe un peu trop

Nord vaudois Les très productif et dynamique milieu culturel d'Orbe grince des dents. Une série de tensions au sein de la commission culturelle locale révèle plusieurs divergences sur l'avenir de la place. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.